Nombre de candidatures record en Suisse romande

Elections fédéralesC'est une première, la Suisse romande n'a jamais réuni autant de candidats pour des élections fédérales. Chez les femmes la progression est très marquée.

Quatre des six cantons romands affichent une hausse du nombre de candidats à la Chambre du peuple, seuls Genève et Neuchâtel enregistrant des baisses.

Quatre des six cantons romands affichent une hausse du nombre de candidats à la Chambre du peuple, seuls Genève et Neuchâtel enregistrant des baisses. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La Suisse romande n'a jamais réuni autant de candidats pour des élections fédérales. Ils sont 1021 dans les six cantons à briguer un siège au Conseil national le 20 octobre prochain, contre 888 il y a quatre ans ( 15%). La progression est particulièrement nette chez les femmes.

Quatre des six cantons romands affichent une hausse du nombre de candidats à la Chambre du peuple, seuls Genève et Neuchâtel enregistrant des baisses. Le canton du bout du lac, qui dispose pourtant d'un siège supplémentaire (12 au lieu de 11), aura le choix entre 176 candidats, contre 178 en 2015. A Neuchâtel, ils sont 47 prétendants, sept de moins par rapport aux précédentes élections.

Partout ailleurs en Suisse romande, des records de participation ont été battus. Dans le canton de Vaud, qui bénéfice également d'une place de plus au National (19 au lieu de 18), ils sont 374 à se lancer dans la course, soit 47 candidats supplémentaires. L'engouement est aussi de mise en Valais (236 candidats, 63 par rapport à 2015), tout comme à Fribourg (154, 22) et dans le Jura (34, 10).

A noter que ces chiffres pourraient légèrement évoluer pour le Jura, Fribourg et Neuchâtel. Les deux premiers se donnent jusqu'à lundi prochain pour mettre au point et valider les listes déposées, tandis que Neuchâtel le fera le 9 septembre.

Femmes plus nombreuses

Si les cantons romands alignent les records, cela s'explique principalement par l'intérêt grandissant des femmes pour les élections fédérales. La poussée est considérable, comme en Valais, où le nombre de candidates a doublé par rapport à 2015. Elles sont désormais 90 Valaisannes à vouloir défendre leurs idées sous la Coupole à Berne.

Les hausses sont aussi spectaculaires dans les autres cantons, comme à Fribourg ( 56% de femmes sur les listes), Neuchâtel ( 46%) et dans le Jura ( 44%). Elles sont aussi plus nombreuses à briguer un siège en terres vaudoises ( 27%) et genevoises ( 15%).

Aucun canton romand n'atteint toutefois la parité en matière de prétendants pour le Conseil national. Genève est celui qui s'en approche le plus avec 43% de candidates sur les listes au National. Les autres affichent des proportions semblables: 40% pour Fribourg et Neuchâtel, 39% pour Vaud, 38% pour le Valais et le Jura.

Conseil des Etats

Pour le Conseil des Etats, les candidats sont aussi globalement plus nombreux à se lancer. Ils sont 15 en lice à Genève ( 5), 9 à Fribourg ( 3), 8 en Valais ( 2) et autant dans le Jura ( 2). Dans le canton de Vaud, la course aux deux fauteuils de sénateur a attiré 15 prétendants, tout comme en 2015. La stabilité est également de mise pour Neuchâtel avec 18 candidats. (ats/nxp)

Créé: 26.08.2019, 19h04

Articles en relation

Davantage de candidats à Fribourg au National

Elections fédérales Pas moins de 154 candidats vont tenter de ravir l'un des sept sièges du canton à la Chambre du peuple le 20 octobre. Pour les Etats, huit candidats sont en lice. Plus...

Valais: huit candidats en lice pour les Etats

Elections fédérales La gauche, le PLR et l'UDC veulent à faire tomber l'hégémonie PDC au Conseil des Etats le 20 octobre prochain. Plus...

Jura: nombre record de candidats pour le National

Elections fédérales 2019 Le Canton du Jura a droit à deux sièges au Conseil national. Et ce sont 34 candidats qui tenteront leur chance à l'automne. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.