Passer au contenu principal

Nouveau commerce caillassé par des antispécistes

Dans la nuit de mercredi à jeudi dernier, le McDonald’s de la Servette à Genève a été vandalisé. C'est le septième magasin à être visé par des antispécistes en moins d'un mois.

Le patron du magasin franchisé, Xavier Maîtrepierre, s'est luxé l'épaule droite en nettoyant l'inscription «antispécisme» taguée sur la façade.
Le patron du magasin franchisé, Xavier Maîtrepierre, s'est luxé l'épaule droite en nettoyant l'inscription «antispécisme» taguée sur la façade.
Laurent Guiraud

C'est le septième commerce genevois à être caillassé en moins d'un mois par des antispécistes. Dans la nuit de mercredi à jeudi dernier, la vitrine du McDonald's de la Servette a été fracassée à coups de jets de pierres. Dans le stress de la remise en état de l'arcade, son patron, Xavier Maîtrepierre, s'est luxé l'épaule droite. «Chacun a le droit d'avoir ses idées mais je condamne la manière de les exprimer. Cette violence a des conséquences humaines», confie le restaurateur qui tient à souligner que son magasin est franchisé et qu'il ne représente pas la multinationale américaine.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.