Une nouvelle formation en justice juvénile

EnseignementTerre des hommes lance un certificat avec l’Institut international des droits de l’enfant et l’Université de Genève.

Image d'illustration.

Image d'illustration. Image: Lucien Fortunati

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Une formation de niveau universitaire pour les professionnels de la justice juvénile sera lancée dès septembre sur Internet, à destination d’un public international.

La fondation Terre des hommes, alliée à l’Institut international des droits de l’enfant (IDE) et au Centre interfacultaire en droits de l’enfant de l’Université de Genève, a annoncé hier la création d’un certificat qui se veut une formation systématique et continue pour tous les professionnels de la justice des enfants. «Policiers, juges, procureurs, avocats, travailleurs sociaux, agents pénitentiaires, psychologues, médiateurs: il s’agit de permettre à tous ces gens, qui interviennent à différents stades de la procédure, de parler le même langage. Cela manque beaucoup aujourd’hui», estime Jean Zermatten, fondateur de l’IDE et ancien juge pour mineurs.

Les cours seront dispensés en ligne et diffusés en priorité dans les pays en développement. La phase pilote débutera en Amérique latine en septembre, avec des enseignements en espagnol. Dès 2017, la formation sera étendue et disponible en français, en anglais, en portugais et en arabe. L’inscription sera payante. «Le coût n’est pas encore défini, mais nous veillerons à ce qu’il reste accessible au plus grand nombre», précise Jean Zermatten. Le certificat équivaudra à 15 crédits ECTS, soit environ 420 heures de travail académique, indique encore le communiqué de Terre des hommes.

Créé: 29.01.2015, 18h17

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 19 septembre 2019
(Image: Bénédicte) Plus...