Passer au contenu principal

Pierre Maudet perd la présidence du Conseil d’État genevois et la Police

Remaniement au sommet de l’État de Genève, le 2e en une semaine. Antonio Hodgers devient président du collège. La Police passe à Mauro Poggia.

Le Conseil d’État semble parer au plus pressé. Tandis que les appels à la démission fusent, Pierre Maudet se déclare d’accord avec les choix du collège.
Le Conseil d’État semble parer au plus pressé. Tandis que les appels à la démission fusent, Pierre Maudet se déclare d’accord avec les choix du collège.
Laurent Guiraud

Le communiqué est sec comme un coup de trique et le nouveau président du Conseil d’État genevois, Antonio Hodgers, le lit in extenso. Premier constat: «M. Maudet a donné des informations erronées au Conseil d’État à plusieurs reprises, sous la précédente législature ainsi que l’actuelle. Il en résulte qu’il a violé les règles du Conseil d’État en matière de procédure protocolaire et de non-acceptation de cadeaux.»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.