La Poste lance un essai de distribution à la carte

Service publicLe géant jaune veut sonder les souhaits de sa clientèle dans le Nord vaudois et la Broye. Quelque 45'000 ménages sont concernés.

Les habitants ont la possibilité d’indiquer les jours de la semaine où ils souhaitent recevoir leur courrier.

Les habitants ont la possibilité d’indiquer les jours de la semaine où ils souhaitent recevoir leur courrier. Image: Florian Cella

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

«Il vous arrive souvent de ne pas être chez vous pendant la semaine et vous souhaitez recevoir votre courrier un jour précis?» C’est la formule qui figure en tête de la lettre que reçoivent ces jours tous les habitants des zones desservies par les offices de distribution d’Yverdon et de Fétigny (FR).

«Il s’agit d’un projet pilote, explique Nathalie Dérobert Fellay, porte-parole de La Poste. Nous voulons tenir compte de l’évolution de la société et tester les besoins de la clientèle, en particulier des personnes mobiles, «nomades», qui ne passent qu’une partie de la semaine chez elles.»

En pratique, les habitants des zones concernées peuvent remplir un talon réponse indiquant le ou les jours de la semaine où ils souhaitent recevoir leur courrier. Les autres jours, leur courrier restera en dépôt à l’office. Les personnes qui, en revanche, ne sont pas intéressées n’ont pas besoin de répondre, elles continueront à bénéficier d’une distribution six jours par semaine.

L’offre concerne uniquement le courrier ordinaire (lettres, publicités et journaux expédiés par poste). Les journaux distribués tôt le matin par porteur, les colis, les express et les paiements ne sont pas concernés par cette offre de «distribution à la carte», comme la désigne le géant jaune.

La Poste insiste sur le fait que son offre est gratuite. «Il s’agit bien d’une commodité supplémentaire proposée à notre clientèle et non d’une mesure d’économies, précise la porte-parole. Cette opération nous permet de voir si une telle distribution flexible rencontre un intérêt.» Elle permet aussi à la régie de tester ce qu’un tel service implique en termes d’exploitation.

Les zones d’Yverdon et de Fétigny, qui totalisent 123 localités et près de 45 000 ménages, ont été choisies parce qu’elles offraient une bonne mixité entre la ville, l’agglomération et la campagne. «En outre, les premiers tests ont été menés avec nos collaborateurs d’Yverdon», ajoute Nathalie Dérobert Fellay.

Première suisse
Premier du genre organisé en Suisse, le projet pilote devrait se dérouler jusque dans le courant de l’année 2015. «Les suites dépendront de l’accueil de la clientèle et des expériences réalisées pour l’organisation de la distribution», glisse la porte-parole. La distribution à la carte suscite cependant la méfiance du Syndicat autonome des postiers (SAP). «Je me méfie toujours quand on parle de s’adapter aux besoins de la clientèle», lâche Olivier Cottagnoud.

Le président du SAP avoue ne pas bien comprendre l’utilité pratique de cette offre. «On ne sait pas à l’avance ce qu’on va recevoir chaque jour dans sa boîte. On peut attendre un recommandé, des billets pour un spectacle, etc.» Le syndicaliste conseille donc aux clients de La Poste de bien réfléchir avant de s’engager dans une telle démarche. Olivier Cottagnoud craint aussi que cette prestation ne serve à justifier plus tard une limitation des jours de distribution. «La direction pourrait se baser là-dessus pour dire qu’une part importante de la clientèle se contente de trois ou quatre distributions par semaine.» Et de rappeler le critère de la fréquentation qui a souvent servi de justification à la fermeture des offices ces dernières années. (24 heures)

Créé: 25.11.2014, 07h23

Articles en relation

Les facteurs ne monteront plus sonner dans les étages

Service public Les locataires sans interphone devront systématiquement aller chercher les recommandés à l’office postal. Plus...

La nouvelle poste a ouvert ce matin

Nyon L'agence principale de Nyon a déménagé de la place Bel Air à la rue de la Morâche, sur gare. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.