Passer au contenu principal

Procès pesant d’un moniteur qui a abusé de 19 fillettes

L’homme profitait de camps de vacances pour s’en prendre à ses très jeunes victimes, âgées de 5 à 11 ans.

Les mains du prévenu (au premier plan) n’ont cessé de trembler durant ce pénible premier jour de procès.
Les mains du prévenu (au premier plan) n’ont cessé de trembler durant ce pénible premier jour de procès.
PATRICK TONDEUX

L’atmosphère est lourde, très lourde, ce mercredi 18 septembre au Palais de justice. Peu avant 9h, il y a foule devant la salle G2. Les mines sont sombres. Comme les faits détaillés dans l’acte d’accusation, que la «Tribune de Genève» avait révélés le 8 janvier dernier. Les victimes? Pas moins de 19 fillettes âgées de 5 à 11 ans. Abusées par un seul homme. Il est prévenu d’actes d’ordre sexuel avec des enfants, de contrainte sexuelle et de pornographie. On devrait dire pédopornographie…

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.