Passer au contenu principal

Propos racistes sur Facebook: l'étrange procès d'un policier

Est-ce l’agent qui a posté des propos insultants sur son mur? Ou était-ce un faux compte créé pour se venger de lui?

Le prévenu affirme que le compte Facebook à son nom est un faux compte créé par quelqu'un d'autre.
Le prévenu affirme que le compte Facebook à son nom est un faux compte créé par quelqu'un d'autre.
Photo d'illustration/Keystone

Étrange procès, vendredi au Tribunal de police de Genève. Condamné pour discrimination raciale par ordonnance pénale, un assistant de sécurité publique (ASP3) de la police internationale jure qu’il est victime d’un complot, ourdi par quelques-uns de ses «collègues». Et, au fil des débats, force est de constater que le doute est permis.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.