Remous autour des e-mails de Pierre Maudet

Voyage à Abu DhabiLa défense s'oppose à ce que le Parquet navigue sans autre dans tous les e-mails du magistrat PLR.

Pierre Maudet

Pierre Maudet Image: Laurent Guiraud

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Pierre Maudet ne veut pas que le Ministère public puisse exploiter sans autre tous les e-mails qu’il a reçus et envoyés sur une période de plus de trois ans, a révélé mardi Le Temps sur son site Internet. Tentative de cacher quelque chose aux procureurs? Non, affirment ses avocats, Mes Grégoire Mangeat et Fanny Margairaz. Interrogés par la Tribune de Genève, ils expliquent que «l’immense majorité des plus de cent mille e-mails visés n’a strictement aucun lien avec les faits sous enquête». Il fallait donc «trouver une solution afin que des critères de tri puissent être arrêtés».

Devant la même demande de la part du procureur général, Olivier Jornot, et des deux premiers procureurs, l’ancien chef de cabinet de Pierre Maudet, Patrick Baud-Lavigne, n’avait pas émis d’opposition et donné accès à toute sa correspondance électronique. La défense du conseiller d’État PLR a jugé, elle, que laisser le Ministère public naviguer à sa guise dans la masse de ces e-mails était excessif.

Mais elle ne tenait pas non plus à passer pour celle qui mettait des bâtons dans les roues de la justice qui enquête en ce moment sur le voyage controversé du ministre à Abu Dhabi et sur ses liens avec des amis genevois d’origine libanaise, actifs dans l’immobilier. C’est pourquoi, après une crispation et un petit bras de fer qui a conduit la défense devant le Tribunal des mesures de contrainte (TMC), les choses se sont arrangées et un accord a pu être trouvé mardi matin. En quoi consiste-t-il?

Les procureurs pourront bel et bien avoir accès à l’ensemble des e-mails de Pierre Maudet. Mais ils devront faire un tri, garder les documents qui les intéressent dans le cadre de cette procédure et les soumettre ensuite à la défense. Si cette dernière approuve le choix du Ministère public, pas de problème. Si elle le trouve déplacé ou hors sujet, elle réactivera la procédure devant le TMC – aujourd’hui simplement suspendue – et demandera à un juge de cette instance de trancher le litige entre elle et les procureurs. «Dans la méthodologie que nous avons finalement mise en place aujourd’hui, le respect du principe de proportionnalité est garanti», précisent Mes Grégoire Mangeat et Fanny Margairaz.

Créé: 02.10.2018, 21h40

Articles en relation

«La lutte contre le deal de rue? Une faillite complète»

Genève Le libéral-radical Benoît Genecand dénonce l’échec de la politique menée par Pierre Maudet, PLR lui aussi. Plus...

Pierre Maudet et son chef de cabinet: versions convergentes

Voyage à Abu Dhabi Selon nos sources, à ce stade, les récits des deux hommes sur leur voyage à Abu Dhabi concordent. Plus...

Une «lex Maudet» encadrera le futur conseiller fédéral

Succession de Johann Schneider-Ammann Le PLR demandera à ses candidats au Conseil fédéral de déclarer leurs voyages et leurs cadeaux problématiques. Plus...

L’immunité de Pierre Maudet est levée

Grand Conseil Jeudi soir, le parlement a tranché sur la demande du Ministère public visant le conseiller d’État PLR. Plus...

Dnata, une firme émirienne controversée à l’aéroport

Cointrin La société citée en lien avec l’affaire Maudet est régulièrement décriée en interne pour ses conditions de travail. Portrait. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.