Votre navigateur est obsolète. Veuillez le mettre à jour avec la dernière version ou passer à un autre navigateur comme ChromeSafariFirefox ou Edge pour éviter les failles de sécurité et garantir les meilleures performances possibles.

Passer au contenu principal

Retour épique au MAH d’une tabatière volée

«Quelle émotion, lorsque le policier genevois est revenu me remettre le paquet. J’avais les mains qui tremblaient en l’ouvrant!» se souvient Estelle Fallet. La tabatière à musique du colonel de Sonnenberg date de 1815. Plusieurs artisans genevois de la Fabrique ont façonné ce chef-d’œuvre.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.