Passer au contenu principal

Révolution en vue dans les soins aux détenus

Un rapport pointe les failles du système de soins psychiatriques pour les condamnés et propose des solutions novatrices.

L’Unité hospitalière de psychiatrie pénitentiaire, intégrée à Curabilis, est suroccupée.
L’Unité hospitalière de psychiatrie pénitentiaire, intégrée à Curabilis, est suroccupée.
LAURENT GUIRAUD

Pour la première fois, un diagnostic global de la situation des soins psychiatriques dédiés aux condamnés est réalisé à Genève. Son auteur, Panteleimon Giannakopoulos, responsable médical à la prison-hôpital Curabilis, pointe les failles du système et plaide pour une plus grande cohérence. Dans un rapport que nous avons obtenu, il propose la création d’une entité faîtière de psychiatrie forensique placée sous la responsabilité du Département de la sécurité. C’est une révolution.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.