Passer au contenu principal

Le Royaume du web a dû pousser les murs

Les célébrités du web ont rassemblé 12'000 personnes ce week-end à Palexpo, affluence en hausse. Les youtubeurs à la mode ont été invités à animer une foultitude d'activités.

Le Royaume du web a proposé à ses participants une «silent party». (DR)
Le Royaume du web a proposé à ses participants une «silent party». (DR)

Les célébrités d'Internet se sont retrouvées ce week-end pour la seconde année consécutive à Palexpo, à Genève. Environ 12'000 personnes, 1500 de plus que l'année dernière, ont assisté à cette rencontre, ont indiqué dimanche les organisateurs.

Plus de 40 youtubeurs ont participé à cette seconde édition du Royaume du web depuis vendredi. Les spectateurs ont parcouru des kilomètres entre les différentes manifestations. Certains ont pu défier leurs personnalités du web préférées dans la «boîte à clash».

Activités sportives, maquillage, atelier pâtisserie, le dispositif était très large. Un spectacle de jeux, d'humoristes ou de musique a achevé cette rencontre. De leur côté, les parents pouvaient bénéficier de massages ou encore de dégustations dans une zone prévue pour eux.

Les améliorations pour cette seconde édition «ont porté leurs fruits», dit le directeur général de Palexpo Claude Membrez. Outre la présence de jeunes spectateurs, la participation de professionnels du numérique a permis d'élargir l'affluence, renchérit le directeur de la manifestation Marcello Ronchietto. Des discussions et ateliers ont été organisés.

Pour les youtubeurs, le Royaume du Web constitue une plateforme incontournable pour rencontrer les abonnés dans un contexte «de partage total», a fait remarquer l'une de ces célébrités, Squeezie. Le festival reviendra pour une troisième édition en 2019.

(ats)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.