Passer au contenu principal

Radio/TVLa RTS dévoile sa couverture des élections

La RTS assurera la couverture des élections fédérales avec des entretiens, reportages, débats, jeux et sites spéciaux.

Les émissions connues comme «Mise au Point» ou «Infrarouge» mettront un accent particulier sur le scrutin fédéral.
Les émissions connues comme «Mise au Point» ou «Infrarouge» mettront un accent particulier sur le scrutin fédéral.
Archives, Keystone

A deux mois des élections fédérales, la Radio Télévision Suisse (RTS) dévoile son dispositif de couverture de l'événement. Elle a présenté également ce mardi 18 août à Lausanne ses nouvelles émissions et chroniques de la rentrée.

Entretiens, reportages, débats, jeux ou sites spéciaux: la RTS multiplie les approches pour assurer la couverture des élections fédérales du 18 octobre. «Face aux partis», «Contre-pied», «Journal de campagne», «Politbox», «Tabula Rasa» ou le site rts.ch/elections2015, le menu est riche.

Côté télévision, une nouvelle émission «Moi, candidat.ch» verra s'affronter de jeunes candidats présentés par les 5 principaux partis. Ils évolueront par paire et devront emmener leur rival à la découverte des thèmes qui préoccupent les électeurs. Ils seront évalués par un jury composé de la journaliste Ariane Dayer, l'ancien conseiller national Claude Frey et l'humoriste Frédéric Recrosio.

Les émissions connues comme «Mise au Point» ou «Infrarouge» mettront un accent particulier sur le scrutin fédéral. Le même principe se retrouve pour les principaux rendez-vous de l'information radiophonique.

Débats thématiques

L'émission «Forum«organisera sept débats thématiques avec des candidats aux deux chambres fédérales, en direct dans des écoles spécialisées et hautes écoles de Suisse romande. «Ces débats sur les grands thèmes de campagne vont remplacer les débats cantonaux en raison de la multiplication des candidats et des listes», a expliqué le directeur de l'actualité Pierre-François Chatton.

Le jour de l'élection, le dimanche 18 octobre, la RTS déploiera un important dispositif en direct du Palais fédéral avec diffusion de débats, d'interviews et la fameuse «ronde des présidents» de partis. «C'est la première fois que le Palais sera ouvert à la presse un jour d'élections», s'est réjoui Pierre-François Chatton.

Nouvelles émissions

Concernant les nouveautés hors élections fédérales, la RTS met en exergue la nouvelle émission du matin de la Première, «Tout un monde», consacrée au décryptage de l'actualité internationale. Trois nouvelles chroniques sur l'alimentation, l'innovation et les mots qui font l'actualité étofferont le «Journal du Matin».

A la TV, on découvrira sur RTS Un «La Grande Lessive», un talk-show mené par Maurine Mercier, avec de nombreux chroniqueurs. Une web-série humoristique jouant sur les codes du documentaire animalier, baptisée «Bipèdes», sera à découvrir dès novembre sur le site de la RTS.

Enfin, les différentes antennes de la RTS uniront prochainement leurs forces pour deux opérations spéciales. Une semaine thématique sur le travail aura lieu du 31 août au 6 septembre, tandis que les 30 ans du Centre culturel suisse de Paris seront célébrés dans différentes émissions, du 1er au 3 octobre.

ats

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.