Les sacs plastiques gratuits interdits à Genève

SuisseIl ne sera désormais plus possible pour les magasins de distribuer gratuitement des sacs en plastique à leurs clients.

Ces sacs posent de graves problèmes environnementaux.

Ces sacs posent de graves problèmes environnementaux. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les commerces genevois n'offriront plus de sacs en plastique aux caisses. Le Grand Conseil a décidé vendredi à l'unanimité d'interdire la distribution gratuite de ces sachets très polluants, au profit des sacs réutilisables.

Elaboré par deux députées, l'une Verte et l'autre PDC, le projet de loi demande aussi à l'Etat d'encourager, de manière plus générale, les commerces à éviter les emballages en plastique. Il ne fixe aucun prix minimum pour l'achat d'un sac en plastique. Les commerces pourront continuer à donner des sacs réutilisables, en matériau compostable, tissu ou papier.

Compte tenu du fait que les deux principaux distributeurs ont déjà renoncé à proposer gratuitement des sacs plastique aux caisses, ce texte clarifie une situation existante en mettant tous les commerces à la même enseigne. Il permet aussi de généraliser la pratique, en évitant que certaines caisses ne donnent des sacs et que d'autres les facturent au sein d'un même magasin.

Pollution alarmante

Ces sacs posent de graves problèmes environnementaux, a rappelé la Verte Delphine Klopfenstein-Broggini, co-auteure du projet de loi avec la PDC Delphine Bachmann. Ce texte apporte une première réponse à la pollution alarmante par les résidus de plastique, notamment dans le lac Léman. Mais il vise aussi à faire réfléchir les commerçants et les consommateurs à l'usage du plastique.

Déposé le 4 février, le texte a reçu un accueil favorable au sein de la commission de l'environnement et de l'agriculture. Il a été soutenu par le gouvernement, notamment parce qu'il n'entrave pas la liberté commerciale, a indiqué le conseiller d'Etat Serge Dal Busco, en charge du Département des infrastructures. Seule la Confédération peut interdire complètement l?usage des sacs en plastique. (ats/nxp)

Créé: 01.03.2019, 20h39

Articles en relation

Du plastique découvert dans notre nourriture

Santé Des échantillons de micro-plastique ont été retrouvés dans les selles de cobayes d'une étude médicale autrichienne. Plus...

Greenpeace contre les emballages plastiques

Environnement L'organisation écologique dénonce les grands magasins pour leur utilisation de contenant en plastique. Migros et Coop nuancent. Plus...

Nestlé: l'un des plus gros pollueurs plastique

Suisse Coca-Cola, PepsiCo et Nestlé sont les plus gros producteurs de déchets en plastique du monde, selon une étude publiée mardi par Greenpeace. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 21 septembre 2019
(Image: Valott?) Plus...