Seize ans de prison requis contre le pédophile

Canton de FribourgUn septuagénaire ayant abusé de dizaines d'enfants en Thaïlande est jugé au Tribunal pénal de la Gruyère. Il risque une lourde peine.

Image: Archives/Photo d'illustration/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le Ministère public fribourgeois requiert 16 ans de prison contre le pédophile suisse accusé d'avoir exploité sexuellement plus de 80 enfants en Thaïlande pendant plus d'une décennie. Il demande aussi qu'il soit astreint à une thérapie.

Le septuagénaire d'origine lucernoise est accusé notamment de traite d'êtres humains, d'actes d'ordre sexuel avec des enfants et de contrainte sexuelle. Sa responsabilité est pleine et entière, et le risque de récidive est élevé, selon un expert.

Il a agi par perversité, avec mépris, en niant l'humanité et la dignité des enfants, a relevé vendredi la procureure Yvonne Gendre. Seuls trois d'entre eux ont la chance d'être aujourd'hui représentés par des avocats, et d'être ainsi à armes égales face au prévenu.

Les avocats des victimes demandent des indemnités pour tort moral d'entre 40'000 et 50'000 francs. Certains n'avaient que 10 ans lors des premiers abus. Le prévenu est accusé de les avoir exploités pour produire des photos pédopornographiques et pour de la prostitution. (ats/nxp)

Créé: 09.02.2018, 10h56

Articles en relation

Lors de son procès, le pédophile récidiviste se déclare «asexué»

Justice R. T. est en procès à Bulle (FR) pour des accusations d’abus sexuels commis sur des mineurs en Thaïlande Plus...

«Les enfants jouaient ensemble, c'était sympa»

Canton de Fribourg Soupçonné d'avoir abusé de plus de 80 enfants en Thaïlande, le procès d'un septuagénaire d'origine lucernoise se poursuit à Bulle. Plus...

Jugé pour avoir abusé de 80 garçons en Thaïlande

Canton de Fribourg Le Tribunal pénal de la Gruyère se penche sur le cas d'un pédophile suisse ayant sévi en Thaïlande. Il profitait de la misère de jeunes garçons pour les attirer chez lui. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.