La Suisse romande touchée par le coronavirus

ÉpidémieDe retour d'Italie, un homme de 28 ans a été admis aux HUG mercredi. Il se porte bien, affirment les autorités.

Vidéo: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Selon nos informations, «mercredi, un homme de 28 ans qui revenait de la Fashion Week de Milan, a été testé positif», explique le porte-parole du Département de la sécurité, de l’emploi et de la santé. «A son arrivée, constatant certains symptômes suspects, il a pris contact avec son entreprise qui l'a orienté selon les procédures mises en place. Testé positif mercredi soir, le jeune informaticien dans une institution du Canton a été hospitalisé préventivement aux HUG dans une salle dédiée et se porte bien.

Une enquête de proximité a été menée et la quinzaine de personnes avec lesquelles il a été en contact a été identifiée et mise en quarantaine.»

Le porte-parole se félicite que la procédure à destination du public et diffusée par les autorités depuis quelques jours ait été appliquée. Il la rappelle: «Il faut d'une manière générale éviter de s'embrasser, de se serrer la main, tousser dans son coude et se laver les mains régulièrement. En cas de doute, appeler son médecin personnel ou un service de médecin à domicile. N'allez pas aux urgences, attendez qu'on s'occupe de vous».


Lire aussi: Tout ce qu’il faut savoir sur l'épidémie de coronavirus


Malgré ce premier cas, Genève ne considère pas être devenu une zone à risque: «Notre patient zéro a été identifié et les personnes qu'il a pu contaminer aussi. Tout le monde est sous surveillance.» «Une quinzaine de personnes» ont été placées en quarantaine à leur domicile pour deux semaines, a indiqué Laurent Paoliello. Il s'agit des collègues de travail directs du patient ainsi que de proches.

Jusqu'ici, un cas de coronavirus avait été détecté en Suisse, au Tessin. D'autres sont suspectés en Argovie et à Neuchâtel. La personne atteinte au Tessin, un homme de 70 ans, se porte bien, indiquait la presse hier.


Lire aussi: La seule chose qui protège contre les virus – et que tout le monde fait faux


Maintien des manifestations publiques

Dans ces circonstances, la question du maintien du Salon de l'auto est sur toutes les lèvres. Pour l'heure, il s'ouvrira bien du 4 au 15 mars. Le Festival international du film des droits humains (FIFDH) est, jusqu'à nouvel ordre, également maintenu. Isabelle Gattiker, directrice générale du festival, confirme «suivre à la lettre les recommandations du médecin cantonal».

Développement suit

Créé: 27.02.2020, 08h53

Articles en relation

Pour qui le Covid-19 est-il dangereux?

Étude Une nouvelle étude montre qui est le plus fréquemment infecté par le nouveau coronavirus et à quel âge des complications surviennent le plus souvent. Plus...

Coronavirus: Genève passe en semi-alerte

Épidémie Le Conseil d'État active partiellement le plan ORCA (Organisation de secours en cas de catastrophe) pour être en mesure de répondre aux inquiétudes. Plus...

La FHH annule son salon horloger

Suisse La Fondation de la Haute Horlogerie (FHH) a décidé d'annuler son édition 2020 à la lumière des derniers développements concernant la propagation mondiale du Covid-19. Plus...

Test du coronavirus: la capacité des labos a triplé

Suisse Alain Berset a annoncé mercredi que dix laboratoires pouvaient désormais réaliser les tests. Par ailleurs, la ligne d'urgence a été prise d'assaut. Plus...

Face au coronavirus, le Salon de l’automobile fait de la résistance

Genève Il n’y a pas de mesures draconiennes. Mais des exposants sensibilisent leur personnel. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.