Passer au contenu principal

La Suva considère qu’Uber est un employeur

La Caisse nationale suisse d’assurance estime que le géant américain doit payer salaires et cotisations. Recours d’Uber.

En Suisse, 2600 chauffeurs utilisent l’application Uber, à Genève, Zurich, Lausanne et Bâle.
En Suisse, 2600 chauffeurs utilisent l’application Uber, à Genève, Zurich, Lausanne et Bâle.
Getty Images

La Caisse nationale suisse d’assurance en cas d’accidents (Suva) a indiqué jeudi qu’elle considérait les chauffeurs utilisant l’application Uber comme des salariés de la multinationale. Autrement dit, pour le principal assureur accidents du pays, le géant américain doit payer des salaires, des cotisations, des congés maladies, conclure une assurance accident, octroyer des congés maternité ou des vacances à ceux qu’il traite comme des partenaires indépendants.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.