Passer au contenu principal

Tariq Ramadan persiste à vouloir faire taire la plaignante

L’islamologue a saisi le Tribunal fédéral pour demander aux avocats de Brigitte de ne pas s’exprimer.

C'est le Tribunal fédéral qui aura le dernier mot.
C'est le Tribunal fédéral qui aura le dernier mot.
Philippe Maeder

Sous le coup d’une plainte en Suisse pour contrainte sexuelle et viol notamment, Tariq Ramadan veut imposer depuis un an le silence aux avocats de Brigitte*, la plaignante. En juillet, la Chambre pénale de recours (CPR) a débouté l’islamologue pour la deuxième fois. Qu'à cela ne tienne, ce dernier a saisi cet été le Tribunal fédéral (TF).

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.