Passer au contenu principal

GenèveLe TF déboute plus de 250 propriétaires de villas

Les propriétaires genevois qui contestaient une mesure interdisant, pendant cinq ans, la construction d’un nouveau logement ont eu tort.

Les recourants se trouvent dans les communes d’Onex et de Carouge. (photo prétexte)
Les recourants se trouvent dans les communes d’Onex et de Carouge. (photo prétexte)
Keystone

À Genève, le bras de fer judiciaire autour des zones réservées est terminé. Le Tribunal fédéral a rejeté les recours de plus de 250 propriétaires de villas qui sont touchés par cette mesure qui les empêche provisoirement de construire un nouveau logement sur leur terrain.

Dans trois arrêts rendus publics lundi, les juges de Mon-Repos concluent que «dans ces conditions, la création d’une zone réservée ne porte pas une atteinte disproportionnée à la garantie de la propriété». Le Tribunal fédéral confirme ainsi la décision de la chambre administrative de la Cour de justice de septembre 2018.

Les parcelles concernées se trouvent sur les communes d’Onex et de Carouge. Le canton y avait adopté des plans de zone réservée. Cette mesure empêche pendant cinq ans les propriétaires de construire un nouveau logement. L’objectif étant d’empêcher l’arrivée de nouveaux habitants avant le déclassement de ces zones villas qui sont destinées à être densifiées conformément au Plan directeur cantonal 2030.

Les propriétaires qui ont recouru, soit en leur nom propre soit par le biais d’une association regroupant des riverains, estiment que les bases légales pour créer de telles zones sont insuffisantes. À noter que la justice genevoise a admis que le délai de validité de cinq ans commençait à courir dès la publication en 2015 de la carte où se trouvent ces zones réservées. (arrêts 1C_545/2018, 1C_550/2018 et 1C_551/2018 du 19 novembre 2019)

(ats)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.