Passer au contenu principal

Un UDC derrière les affiches «diffamantes»

L'ancien président de l'UDC du district de Conthey a reconnu avoir collé les affiches s'en prenant à Christophe Darbellay et son père.

L'affaire des affiches diffamantes va connaître son épilogue à Martigny.
L'affaire des affiches diffamantes va connaître son épilogue à Martigny.
DR

L'affaire avait provoqué le malaise en mars 2017 lorsque des Valaisans avaient découvert des affiches «diffamantes» pour Christophe Darbellay et son père. On sait maintenant qui se trouvait derrière l'opération: l'ancien président de l'UDC du district de Conthey a avoué, explique le Nouvelliste.

L'homme est passé mardi aux aveux lors du procès au Tribunal de Martigny. C'est lui et lui seul qui a posé les fausses affiches électorales dans la nuit du 7 au 8 mars 2017 entre les deux tours de l’élection au Conseil d’Etat valaisan. Il avait agi à Conthey, Saxon et Fully. Ces aveux mettent donc hors de cause les deux autres prévenus dans cette affaire.

Oskar Freysinger avait aussi porté plainte

Christophe Darbellay n'était pas le seul à avoir déposé plainte à l'époque. Comme le graphisme des affiches était similaire à celui utilisé par l'UDC, Oskar Freysinger avait également saisi les tribunaux. Il expliquait que «l'utilisation par les auteurs d'un graphisme rappelant les affiches de l'UDC pour l'expulsion des étrangers criminels est diffamatoire à mon égard».

L'affaire n'avait pas porté ombrage au candidat du PDC qui avait été élu au Conseil d'Etat.

Ce n'est pas la première fois que les frasques électorales de l'UDC défraient la chronique dans le Vieux Canton. En septembre, le tribunal de district de Brigue a reconnu coupable l'auteur de la fraude électorale lors des élections valaisannes de mars 2017, un membre de l'UDC à l'époque des faits.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.