Passer au contenu principal

Des vols directs continuent de relier Genève et la Chine

À contre-courant, Air China maintient ses liaisons entre Genève et Pékin, malgré l’épidémie.

À l’instar d’Ethiopian Airlines, certaines compagnies aériennes avouent ne pas vouloir renoncer au juteux marché que représente la Chine.
À l’instar d’Ethiopian Airlines, certaines compagnies aériennes avouent ne pas vouloir renoncer au juteux marché que représente la Chine.
Wikipedia

Une à une, les compagnies aériennes du monde entier coupent toute liaison avec la Chine en raison de l’épidémie de coronavirus. C’est notamment le cas de Swiss, qui a suspendu tous ses vols jusqu’au 9 février et rapatrié par précaution l’ensemble de son personnel. Pourtant, Genève conserve sa ligne directe avec Pékin plusieurs fois par semaine dans les deux sens.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.