Les Suisses devraient se prononcer sur une version «light» du mariage pour tous

SociétéLe Parlement est prêt à étendre l’adoption pour les homosexuels, mais butte sur la procréation assistée.

Le mariage pour tous pourrait intervenir en deux étapes en Suisse.

Le mariage pour tous pourrait intervenir en deux étapes en Suisse. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le mariage pour tous gagne la Suisse. Une commission du parlement est prête à étendre l’union aux couples homosexuels. Mais sur un sujet qui reste sensible, elle préfère procéder par étapes.

L’administration est ainsi chargée de plancher sur un projet d’ici à février. Le document devra régler les éléments essentiels du mariage pour tous au niveau du droit civil. Y compris le droit de cité et l’accès à l’adoption. Seront toutefois exclus de la réflexion la question des rentes de survivants ou encore l’accès à la procréation médicalement assistée (PMA). «L’objectif est d’éviter un blocage autour de certains domaines délicats», explique la commission.

Cette décision stratégique n’est pas du goût des associations homosexuelles. «Le référendum est quasi assuré sur une telle modification de la loi, réagit Barbara Lanthemann, secrétaire romande de l’Organisation suisse des lesbiennes (LOS). Nous aurons de toute façon une campagne émotionnelle à mener. Il faudrait avoir le courage d’aller jusqu’au bout. J’ai d’ailleurs du mal à voir quelle est la différence entre une adoption et une PMA.»

Un avis que partage Lisa Mazzone (Verts/GE), qui regrette qu’on ne fasse que la moitié du chemin. «Les mentalités ont changé. L’Europe a évolué sur ce thème. Si on veut le mariage pour tous, alors il faut octroyer les mêmes droits à tous. Cette décision ne fait que créer une nouvelle loi d’exception pour les couples homosexuels.» Elle craint qu’il faille à nouveau plus de dix ans pour passer à l’étape suivante.

Ce nouveau pas en faveur des couples homosexuels constitue pourtant une avancée par rapport à la votation sur le Pacs en 2005. À l’époque, les partisans avaient répété qu’il n’était pas question d’ouvrir la porte à l’adoption.

Ainsi, pour Yves Nidegger (UDC/GE), la majorité de la commission se moque de la population. «Les partisans du Pacs avaient délibérément sorti l’adoption du projet pour mieux le faire passer. Ils créaient ainsi une discrimination pour les couples homosexuels, qu’ils tentent désormais de corriger. C’est un procédé nauséabond pour arriver à leur fin, qu’ils retentent aujourd’hui avec ce processus par étapes.»

Le Genevois critique aussi la décision de passer par une modification de la loi et non pas de la Constitution. «La majorité de la commission prive la population d’un débat de fond sur ce thème. Avec ce saucissonnage, la question essentielle de ce qu’est un mariage aux yeux du constituant, c’est-à-dire du peuple suisse dans son ensemble, est escamotée.» (24 heures)

Créé: 06.07.2018, 21h51

Articles en relation

La fake news qui interdit le mariage mixte en Suisse

Médias Une nouvelle diffusée sur Internet annonce que notre pays veut interdire aux Africains d’épouser des Blanches. Faux! Plus...

La justice impose le mariage pour tous à toute l’Amérique latine

Discrimination La Cour interaméricaine des droits humains a rendu un verdict bousculant les États les plus restrictifs sur les droits LGBT. Cathy Macherel

Les homosexuels presque mariés à Taïwan, châtiés au bâton en Indonésie

Droits humains Taïwan pourrait devenir mercredi le premier pays d'Asie à adopter le mariage pour tous. En Indonésie, la répression s'étend. Plus...

L'Alabama se rebelle contre le mariage homosexuel

#EuropeGoesUS Onze comtés ont procédé à la fermeture des départements responsables des autorisations de mariage et le président de la Cour suprême de l'État a été démis de ses fonctions pour ne pas avoir respecté la législation en vigueur aux États-Unis. Plus...

«Mariés ou en partenariat, les couples en profiteront»

Fiscalité du mariage Le PDC a lancé lundi sa campagne «pour l'égalité fiscale du mariage», avec une envie d'apaiser les critiques. Interview. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 13 décembre.
(Image: Bénédicte) Plus...