Passer au contenu principal

Swica lance le «diagnostic à faire soi-même»

À partir du mois de mars, certains client de la caisse d'assurance maladie Swica pourront s'examiner eux-mêmes à domicile sans devoir consulter un médecin.

Swica distribuera 2000 appareils de diagnostic qui transmettront les données médicales par smartphone au personnel de santé. (Photo d'illustration)
Swica distribuera 2000 appareils de diagnostic qui transmettront les données médicales par smartphone au personnel de santé. (Photo d'illustration)
Keystone

La compagnie d'assurance maladie Swica lance le «diagnostic à faire soi-même». À partir du mois de mars, certains clients de la caisse pourront effectuer certains des examens les plus courants à domicile au lieu de devoir consulter un médecin.

Dans le cadre d'un essai pilote prévu jusqu'à la fin de l'année, l'entreprise distribuera dans un premier temps 2000 instruments de mesure du fabricant israélien Tyto Care à des clients présélectionnés, écrit le NZZ am Sonntag. L'appareil de diagnostic peut être utilisé en cas de maladie pour écouter le cœur et les poumons ou prendre des photos de la gorge et du conduit auditif.

Les données médicales sont ensuite transmises par smartphone à du personnel médical, qui les analyse. Les patients sont guidés pas à pas par une application pour smartphones reliée à l'appareil de mesure ou en ligne par un chat vidéo avec les spécialistes.

Les assurés bénéficient de primes réduites d'environ 15 % s'ils renoncent à leur liberté de choisir leur médecin et appellent d'abord un centre de conseil.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.