Passer au contenu principal

Covid-19Swiss: pas de licenciement dans l'immédiat

La compagnie aérienne Swiss ne prévoit pas pour l'heure de licenciement dans le cadre des réductions de coûts qu'elle doit effectuer pour surmonter la crise du coronavirus.

Le directeur général de la compagnie aérienne , Thomas Klühr, se veut rassurant.

«Nous n'avons clairement pas prévu de licenciement» et «nous allons tout mettre en oeuvre pour ne pas avoir à effectuer de licenciement», a souligné M. Klühr lors d'une conférence de presse téléphonique.

Le transporteur, qui doit réduire ses coûts d'environ 20%, compte effectuer des réductions de postes notamment par des fluctuations naturelles et le non-renouvellement des départs. La société n'a également pas pris de décision quant à des ajustements au niveau des salaires, a ajouté le patron.

Les Chambres fédérales ont donné leur feu vert mercredi aux crédits urgents de 57 milliards de francs pour aider l'économie et le monde du travail. Dans ce cadre, les deux compagnies aériennes Edelweiss et Swiss profiteront de garanties bancaires de 1,275 milliard de francs.

«Soulagé et reconnaissant»

Thomas Klühr s'est dit «soulagé et reconnaissant» de l'aide du Parlement et du Conseil fédéral. Les accords entre Swiss et les autorités doivent encore être signés et une première tranche de 300 millions de francs pourrait être versée dès fin mai ou début juin pour Swiss et sa filiale Edelweiss.

Les deux compagnies rempliront les exigences liées aux objectifs du Conseil fédéral en matière de protection du climat et les mesures en cas de licenciements liés à la restructuration, ont-elles affirmé dans un communiqué séparé.

Swiss et Edelweiss veulent également rembourser aux voyagistes d'ici le 30 septembre les montants qu'elles ont reçu pour des vols qui n'ont pas eu lieu en raison de la crise sanitaire.

En fonction de l'avancée des mesures de déconfinement et de l'ouverture des frontières au niveau international, Swiss compte reprendre ses vols à partir de juin, majoritairement avec ses avions moyen-courrier comme les Airbus A220 et A320.

ats

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.