Passer au contenu principal

SuisseLes employés contre le «démantèlement» de Swisscom

Une pétition contre la «politique de démantèlement» et signée par près de 4000 employés de Swisscom a été déposée au Conseil fédéral et au Parlement.

Le syndicat des médias et de la communication syndicom dénonce un environnement de travail marqué par l'incertitude.
Le syndicat des médias et de la communication syndicom dénonce un environnement de travail marqué par l'incertitude.
Jens Friedrich

Près de 4000 employés de Swisscom protestent dans une pétition contre la «politique de démantèlement» au sein de l'entreprise. Ils ont déposé lundi matin avec syndicom ce texte adressé au Parlement et au Conseil fédéral.

Le syndicat des médias et de la communication syndicom dénonce dans un communiqué un environnement de travail marqué par l'incertitude et des considérations politico-financières entraînant de plus en plus de réductions de poste chez Swisscom, détenue à 51,2% par la Confédération.

Des attentes élevées de bénéfice «conduisent à des mesures d'économie exagérées et à une suppression du personnel incompréhensible».

Plusieurs demandes

Le syndicat réclame une modification de la stratégie de propriétaire du Conseil fédéral, l'assouplissement de la pression liée à la réduction des coûts et une politique durable du personnel. La pétition demande aussi que les attentes de plus-value et de rendement soient revues à la baisse.

Syndicom note l'importance pour l'entreprise de la concurrence par la qualité et l'innovation, ce qui n'est possible qu'avec du personnel motivé. La surcharge de travail et les craintes de pertes d'emploi deviennent la norme, ce qui nuit aussi à la productivité du personnel, dit-il.

ats

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.