La pub sur mobiles bloquée par Swisscom

TéléphonieAprès avoir lancé le Callfilter sur le réseau fixe il y a un an, l'opérateur le propose désormais sur les smartphones.

Swisscom est le premier opérateur à offrir ce service à ses clients.

Swisscom est le premier opérateur à offrir ce service à ses clients. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Votre portable sonne, le nom de votre correspondant ne s'affiche pas et vous vous retrouvez en ligne avec un call-center qui tente de vous vendre un abonnement, une assurance ou des bouteilles de vin. Une situation que bien des Suisses connaissent et qui agace la plupart des gens. Pour lutter contre ces appels publicitaires indésirables, Swisscom offre désormais la parade à ses utilisateurs avec un bloqueur de pub, a fait savoir jeudi l'opérateur dans un communiqué.

Le Callfilter (c'est son nom), qui s'installe via le cockpit de Swisscom, bloque les appels non désirés et ceux en provenance de centres d’appels qui ne respectent pas le code de déontologie de l’association de la branche callnet.ch, explique l'opérateur. Il s'agit par exemple de ceux qui ne tiennent pas compte de l'astérisque dans l'annuaire ou qui appellent à des heures indues ou encore les week-ends et jours fériés.

Les organisations de consommateurs ravies

«La pression mise par l’Alliance des organisations de défense des consommateurs a débouché sur une deuxième victoire d’étape significative», s'est réjouie jeudi l'Alliance des organisations des consommateurs. «Désormais, les clients de l’opérateur historique pourront également être protégés sur leur téléphone mobile, une première en Suisse», souligne-t-elle. Cette prestation, nouvelle et gratuite, est le fruit du travail de la FRC, du SKS et de l’ACSI lors de négociations initiées en 2015, rappelle-t-elle dans un communiqué.

L'Alliance rappelle que pour l'heure, il appartient aux consommateurs de demander à Swisscom d’activer le filtre. Ceci en attendant que la révision de la Loi sur les télécommunications oblige tous les opérateurs à mettre en place une protection contre les appels indésirables par défaut.

«Ce fléau reste le problème numéro un des consommateurs suisses qui s’adressent à la FRC et ses partenaires alémaniques et tessinois», souligne-t-elle. Il est donc urgent que les autres opérateurs suivent l’exemple, estime-t-elle. Ils doivent «prouver qu'ils ont à coeur de répondre à la principale préoccupation de leurs clients», souligne Sophie Michaud Gigon, secrétaire générale de la Fédération romande des consommateurs (FRC).

Pas gratuit pour tout le monde

Du côté du comparateur en ligne Comparis.ch, on émet quand même une critique. «Malheureusement, Swisscom offre ce service gratuitement uniquement aux abonnements InOne et Infinity», a-t-il déclaré à 20 Minuten. «Il aurait pu proposer ce bloqueur à tous les clients des mobiles, y compris ceux en Prepaid», estime l'expert Jean-Claude Frick.

A noter que le Callfilter existe déjà pour le réseau fixe depuis une année. Selon Swisscom, pas moins de 120'000 appels sont désormais filtrés par jour. L'Alliance précise pour sa part que 200'000 clients ont activé le filtre et que 16 millions d'appels ont été bloqués en une année.

Créé: 30.11.2017, 12h50

Articles en relation

Swisscom reprend l'intégralité de Cinetrade

Télécommunications L'opérateur possédait jusqu'ici les 75% de la société de divertissement qui détenait elle-même Teleclub. Plus...

Encore 200'000 clients à faire passer au numérique

Swisscom Swisscom a déjà fait passer 1,7 million de clients de la téléphonie fixe à internet. Mais le géant bleu a encore du travail sur la planche. Plus...

Swisscom, Salt et Sunrise pas d'accord sur la 5G

Télécoms Les trois opérateurs de téléphonie mobile ne sont pas d'accord sur l'attribution de fréquences en vue de la technologie 5G. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 5

C'est la guerre du rail entre CFF et BLS. Paru le 20 avril 2018.
(Image: Bénédicte) Plus...