Tariq Ramadan dépose plainte contre trois de ses accusatrices

FranceL'islamologue genevois contre-attaque et saisit la justice pour dénonciation calomnieuse.

Tariq Ramadan vit toujours en France sous contrôle judiciaire.

Tariq Ramadan vit toujours en France sous contrôle judiciaire. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Dans deux semaines, le 14 mars, Tariq Ramadan demandera devant la justice française une «démise en examen» dans les deux affaires où il est poursuivi pour viol dans ce pays: contre Christelle, dans un hôtel en 2009 à Lyon, et contre Henda Ayari, dans un hôtel parisien en 2012.

Mis en examen en février de l’année passée et placé en détention préventive jusqu’au mois de novembre, Tariq Ramadan est toujours sous contrôle judiciaire mais il lance une contre-offensive: comme l’a révélé RTL, il a déposé une série de plaintes contre ses deux accusatrices pour «dénonciation calomnieuse» et «dénonciation d’une infraction imaginaire». Une de ses plaintes vise aussi une troisième accusatrice, Mounia Rabbouj, qui l’accuse de 9 viols entre 2013 et 2014, mais dont les faits n’ont pas fait l’objet d’une mise en examen par les juges d’instruction.

Relations consenties

L’avocat de Tariq Ramadan, Me Emmanuel Marsigny, confirme le dépôt des trois plaintes et dit se baser sur les résultats provisoires de l’enquête. Ces contre-plaintes accréditent la ligne de défense de Tariq Ramadan selon laquelle il n’y a pas eu de viols, mais des relations sexuelles violentes, certes, et néanmoins parfaitement consenties par les trois femmes.

D’après les informations de RTL, Tariq Ramadan invoque des éléments apparus pendant l’enquête. Christelle affirme avoir été séquestrée durant une conférence de Tariq Ramadan alors qu’une photo, peu nette, la montrerait dans l’assistance. La contre-plainte de l’islamologue s’appuie sur une expertise qui reconnaît la jeune femme avec un indice de confiance «modéré à fort». Pour Henda Ayari, il s’agit de messages postérieurs au viol qui démontrent qu’elle aurait continué de solliciter des rapports sexuels. Enfin, en ce qui concerne Mounia Rabouj, elle aurait déclaré en décembre dernier devant les juges d’instruction: «C’était une relation consentie mais pas voulue».

Consentement ou domination et emprise psychologique destructrice? Les deux versions s’affrontent. Me Francis Szpiner, l’avocat de Henda Ayari et Mounia Rabouj, ne voit dans la contre-plainte qu’«une gesticulation médiatique et judiciaire» et rappelle que Tariq Ramadan avait tout nié avant de finalement être contraint de reconnaître avoir eu des relations sexuelles. «Il est un prédateur, il a des pratiques violentes, méprisantes et humiliantes pour les femmes», affirme Me Szpiner.

Pas de contre-plainte en Suisse

On rappellera qu’une autre enquête pour viol a été ouverte par la justice genevoise pour des faits qui se sont déroulés dans un hôtel genevois en octobre 2008. Les contre-plaintes déposées par Tariq Ramadan ne concernent pas ce cas-là.

Créé: 28.02.2019, 11h36

Articles en relation

Affaire Ramadan: des auditions ont été annulées

Justice genevoise La plaignante devait être entendue à la fin de février. Huit personnes, dont deux médecins, étaient convoquées en mars. Plus...

«Tariq Ramadan a été un père, un professeur, un amant»

Affaire Ramadan Une sixième ancienne élève de l’enseignant témoigne de sa liaison cachée avec le professeur dans les années 90 et de la révélation de son secret à un groupe d’amis. Plus...

Tariq Ramadan vient d’être libéré en France

Justice Bilal Ramadan ne décolère pas, estimant que son frère est resté en prison sans preuve. Plus...

Tariq Ramadan exige le silence de la plaignante suisse, en vain

Justice La Cour de justice rejette le recours de l’islamologue qui voulait empêcher les avocats de la plaignante de parler dans les médias. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 11 décembre 2019
(Image: Bénédicte) Plus...