Taux d'intérêt: les caisses de pension inquiètes

SuisseL'allongement de l'espérance de vie et le taux de conversion sont aussi jugés préoccupants, selon une étude de Crédit Suisse.

(Image prétexte) Pour son étude, Crédit Suisse a interrogé 200 institutions de prévoyances helvétiques à fin 2016. (Mardi 2 mai 2017)

(Image prétexte) Pour son étude, Crédit Suisse a interrogé 200 institutions de prévoyances helvétiques à fin 2016. (Mardi 2 mai 2017) Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La persistance des taux d'intérêt bas inquiète toujours les caisses de pension suisses, selon une étude de Credit Suisse publiée mardi. Le changement démographique et le taux de conversion minimal jugé trop élevé font aussi partie des préoccupations.

Inquiétude du secteur

Comme lors des deux dernières enquêtes réalisées par la grande banque en 2011 et 2014, les taux bas ont été cités comme étant la menace la plus grande. «Pour 93% des personnes interrogées, ils représentent un des trois problèmes les plus importants. Et plus de la moitié les décrit comme le plus grand défi», précise l'établissement financier.

En seconde position des inquiétudes du secteur figurent le taux de conversion minimal trop élevé et l'augmentation de l'espérance de vie. Près de 60% des individus questionnés classent ces trois éléments dans le trio de tête de leurs soucis.

En outre, plus de trois quart des sondés s'inquiètent de la progression du travail à temps partiel ainsi que d'autres formes de travail flexibles. Ces derniers entraînent une pénalisation des salariés concernés dans le système actuel de prévoyance.

Prévoyance vieillesse 2020

Pour faire face à ces défis, l'immense majorité des sondés (93%) indiquent avoir réduit leur taux d'intérêt technique au cours des cinq dernières années. Et ils sont 82% à l'avoir fait pour les taux de conversion durant la même période.

Selon l'enquête, le taux d'intérêt technique appliqué s'élevait en moyenne à 2,5% en 2015, tandis qu'il atteignait encore 3,5% en 2010. Parallèlement, le taux de conversion a reculé en moyenne de 6,8% en 2010 à 6,2% pour les hommes et à 6,1% pour les femmes en 2015. A plus long terme, les caisses de pension visent en moyenne un intérêt technique de 2% et un taux de conversion de 5,5%.

Credit Suisse a également posé des questions aux institutions sur la prévoyance vieillesse 2020. Cette réforme ne va pas assez loin aux yeux de la plupart des personnes interrogées.

Si 94% des caisses approuvent la baisse du taux de conversion minimale de 6,8 à 6%, une majorité d'entre elles (53%) désirent des modifications plus poussées tant au niveau du taux de conversion minimal que celui de l'âge de la retraite, de l'impossibilité de modifier des rentes en cours et de la suppression du taux d'intérêt minimal.

Obligations en berne

En 2016, les caisses de pension ont généré un rendement moyen de 3,9%. La part des obligations a été réduite en faveur des actions, de l'immobilier et des placements alternatifs. Estimée à 31%, elle n'a jamais été aussi basse depuis l'an 2000.

En revanche, la part de l'immobilier (19%) et des placements alternatifs (9%) a atteint des niveaux records. Celle des actions a représenté 30%. Elle n'a jamais été aussi élevée depuis 2000.

En 2015, 5,3 milliards de francs ont été versés aux bénéficiaires de rentes de deuxième pilier, contre 3,5 milliards en 2010, estime la banque.

Pour parvenir à de telles conclusions, le numéro deux bancaire helvétique a interrogé 200 institutions de prévoyances helvétiques à fin 2016. (ats/nxp)

Créé: 02.05.2017, 12h56

Articles en relation

Soutien des Vert'libéraux à la Prévoyance vieillesse

Assemblée Réunis samedi à Brugg (AG), les délégués ont dit oui à la réforme des retraites en votation le 24 septembre. Ils ont aussi approuvé la Stratégie énergétique 2050. Plus...

LPP: syndicalistes dissidents sanctionnés?

Prévoyance vieillesse Les secrétariats centraux du Syndicat des services publics sont tenus de ne pas s'engager contre la réforme des retraites sous peine de sanctions. Plus...

«Il s'agit de votre avenir, faites-vous entendre!»

Retraites L'ancienne conseillère fédérale et présidente de Pro Senectute Eveline Widmer-Schlumpf donne son avis sur la réforme de la prévoyance vieillesse. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.