Passer au contenu principal

HypothèqueLe taux de référence devrait rester inchangé

Le taux hypothécaire de référence que va dévoiler l'Office fédéral du logement devrait rester inchangé à 1,5%, niveau où il se situe depuis l'été 2017.

Certains propriétaires accordent automatiquement les baisses de loyers, mais la plupart du temps c'est aux locataires d'effectuer une demande.
Certains propriétaires accordent automatiquement les baisses de loyers, mais la plupart du temps c'est aux locataires d'effectuer une demande.
Keystone

Les locataires ne profitent pas encore de la baisse continue des taux, alors que ces derniers, emmenés par une politique monétaire toujours accommodante, ne cessent de reculer. Le taux hypothécaire de référence, quant à lui, ne devrait pas changer dans l'immédiat.

L'Office fédéral du logement (OFL) dévoilera lundi le nouveau taux hypothécaire de référence. Publié chaque trimestre, ce dernier permet d'adapter les loyers à la baisse ou en hausse. Ce taux devrait rester inchangé à 1,5%, niveau où il se situe depuis l'été 2017.

Taux en retard

La raison du gel de cet indice réside dans la méthode de calcul. Le taux n'est en effet ajusté qu'au quart de point de pourcentage. Pour que les locataires puissent demander une baisse de leurs loyers, il doit donc reculer de 0,25 point.

L'autre raison est que la Banque nationale suisse (BNS), qui effectue le calcul pour le compte de l'OFL, ne se base pas uniquement sur les taux de toutes les hypothèques nouvellement émises. Elle établit une moyenne pondérée en fonction des volumes de tous les emprunts hypothécaires en cours auprès des banques helvétiques.

Et vu que les crédits immobiliers sont la plupart du temps conclus sur des durées fixes de cinq à dix ans, le taux moyen établi par la BNS se trouve en retard par rapport aux taux des hypothèques nouvelles émises.

Pas avant l'été prochain

En juin, le taux hypothécaire de référence se situait à 1,43%, un pourcentage arrondi à 1,5%. Au vu de l'évolution actuelle des taux, il est improbable que ce dernier passe sous 1,38% en septembre.

La Banque cantonale de Zurich (ZKB) s'attend ainsi à ce que ce taux recule seulement l'été prochain d'un quart de point de pourcentage. Ce qui aurait comme conséquence une baisse de 3% des loyers.

Certains propriétaires accordent automatiquement les baisses de loyers, mais la plupart du temps c'est aux locataires d'effectuer une demande.

Depuis l'introduction du taux hypothécaire de référence en 2008, ce dernier n'a jamais progressé.

(ats)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.