La taxe sur les billets d'avion modifiera-t-elle vos vacances?

SondageLe Conseil des Etats a adopté mercredi la révision de la loi sur le CO2 avec cette mesure emblématique.

Une taxe sur les billets d'avion discutée au Conseil des Etats.

Une taxe sur les billets d'avion discutée au Conseil des Etats. Image: MARTIAL TREZZINI/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Après le Conseil national qui a accepté la semaine dernière le principe d'une taxe sur les billets d'avion de 30 à 120 francs, le Conseil des Etats s'est prononcé mercredi en faveur de cette mesure phare de la loi sur le CO2. Objectif: réduire les émissions de gaz à effet de serre. Le National doit encore en débattre dans le détail.

Quel impact aura cette taxe sur votre consommation de l'avion? Répondez à notre sondage.

Créé: 25.09.2019, 12h12

Articles en relation

Feu vert des États pour des mesures contre le CO2

Parlement fédéral Les sénateurs réparent le «fiasco» du Conseil national. Mais tous les élus ne sont pas pour la taxe sur les billets d’avion. Plus...

Swiss craint une taxe nationale sur les billets d’avion

Environnement La compagnie juge qu’un tel supplément ne peut être introduit qu’au niveau international. Les Etats en débattent ce lundi. Plus...

Berne prêt à nous faire passer à la caisse pour le climat

Environnement Le Conseil des États s'attellera ce lundi à la révision de la loi sur le CO2, destinée à lutter contre le réchauffement. Plus...

Le prix du carburant va prendre l'ascenseur

Suisse Le Conseil des Etats a décidé mercredi d'augmenter de 10 centimes par litre le prix des carburants. Dans un premier temps. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.