Passer au contenu principal

«La taxe sur les billets d’avion n’est pas cohérente»

Des chercheurs ont calculé l’impact sur les émissions de C02 de la taxe qui sera débattue la semaine prochaine au National.

L’aviation est le deuxième émetteur de gaz à effet de serre en Suisse, derrière les transports terrestres.
L’aviation est le deuxième émetteur de gaz à effet de serre en Suisse, derrière les transports terrestres.
Keystone

La taxe sur les billets d’avion en discussion à Berne pourrait permettre de réduire jusqu’à 20% le trafic aérien suisse. C’est l’une des conclusions principales d’une étude publiée jeudi par des chercheurs lausannois.

Ces chiffres ne manqueront pas de nourrir les débats autour de cette mesure emblématique du projet de loi sur le C02, qui démarrent la semaine prochaine au Conseil national. L’aviation est le deuxième émetteur de gaz à effet de serre de notre pays, derrière les transports terrestres.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.