Un été aux températures en dents de scie

MétéoIl n'y aura pas eu de canicule en 2016. Les prochains jours s'annoncent par ailleurs particulièrement chauds pour la fin août

Photo d'illustration

Photo d'illustration Image: Georges Cabrera

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Rarement la semaine précédant la rentrée des classes n'aura été aussi chaude. Dès mercredi et jusqu'à dimanche, Météo Suisse annonce plus de 30 degrés en journée. Cette vague de chaleur, plutôt inhabituelle à la fin du mois d'août, clôt une période estivale aux températures en dents de scie.

Les chiffres des spécialistes confirment une impression générale. Les trois derniers mois ont été beaucoup plus frais que l'an passé. Alors qu'entre le 1er juin et le 22 août 2015, le thermomètre avait franchi 31 fois la barre des 30 avec plusieurs jours à plus de 35 degrés et un record à 39.7, il l'a dépassé que 13 fois cette année avec un maximum de 33,5. Daniel Cattani, météorologue à Météo Suisse, souligne cependant que les températures enregistrées ces trois derniers mois sont «dans la norme saisonnière» même si les changements de temps parfois radicaux d'un jour à l'autre ont pu donner «une impression de yo-yo».

Plus que la fraîcheur, c'est donc les températures en dents de scie qui caractérisent cet été 2016. Parmi les écarts les plus importants, on note la chute d'une quinzaine de degrés entre le 11 et le 12 juillet. Le thermomètre avait ensuite mis presqu'une semaine à remonter au-dessus des 30. Ce phénomène, dû au passage d'un front froid, s'est reproduit plusieurs fois durant l'été et a empêché l'installation d'une longue période de fortes chaleurs, explique Daniel Cattani. Si les étés 2013 et 2014 n'avaient pas non plus connu d'épisode caniculaire, le météorologue note toutefois que ce cas de figure est «assez exceptionnel» compte tenu du réchauffement climatique.

Créé: 22.08.2016, 16h12

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.