Le Tessin mise sur une seule candidature

Succession BurkhalterSans divulguer de nom, le PLR tessinois compte privilégier celui qui a les meilleures chances d'être élu.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le PLR tessinois ne désignera qu'une seule candidature à la succession de Didier Burkhalter au Conseil fédéral. Les intéressés ont jusqu'au 10 juillet pour s'annoncer et le parti cantonal tranchera le 1er août.

Si le Tessin propose deux candidats, «on ne sait pas qui a la priorité», a expliqué vendredi le président des libéraux-radicaux tessinois Bixio Caprara. Ce n'est pas stratégique, ce d'autant plus qu'il est très probable qu'il y ait un double ticket, un candidat romand et tessinois.

Sans divulguer de nom, il admet toutefois qu'il s'agira de privilégier celui qui a les meilleures chances d'être élu. Ce ne sera pas nécessairement «le meilleur dans l'absolu».

Celui qui sera désigné devra être doté d'une expérience politique «solide», dans l'idéal sous la Coupole fédérale, être capable de mobiliser à l'intérieur, comme à l'extérieur du parti et être tenace pour défendre ses projets, écrit le PLR tessinois dans un communiqué diffusé jeudi et dont le contenu a été relayé par la RTS.

Suspense jusqu'au 20 septembre

Le conseiller national Ignazio Cassis, chef du groupe parlementaire, part favori. Pour rappel, le conseiller aux Etats Fabio Abate a annoncé il y a une semaine qu'il n'était pas candidat.

L'ancienne conseillère nationale et conseillère d'Etat Laura Sadis, qui n'exclut pas de se proposer, n'a quant à elle plus géré de dossiers fédéraux ou cantonaux depuis plus de deux ans.

Les sections cantonales du PLR ont jusqu'au 11 août pour présenter un candidat. Un comité de sélection examinera les propositions, mais c'est le groupe parlementaire qui choisira le 1er septembre le ticket officiel du parti.

Il pourra désigner un, deux ou trois candidats. Les autres groupes parlementaires pourront les auditionner jusqu'au 19 septembre. L'Assemblée fédérale aura le dernier mot le 20 septembre.

(ats/nxp)

Créé: 30.06.2017, 12h01

Articles en relation

L'UDC n'est pas opposée à un Tessinois

Succession Burkhalter Pour succéder à Didier Burkhalter, le président du parti Albert Rösti veut un candidat PLR qui soit proche de ses positions sur l'Union européenne. Plus...

Le PLR salue l'engagement de Didier Burkhalter

Suisse À l'occasion de l'assemblée des délégués, la présidente du parti a remercié le conseiller fédéral pour son implication à Berne. Plus...

Fulvio Pelli: une chance unique d'élire un Tessinois

Démission Burkhalter L'ex-président du PLR estime que si un Tessinois n'est pas élu pour succéder à Didier Burkhalter, il faudra attendre au moins 20 ans pour que l'occasion se représente. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.