Le TF déboute les Témoins de Jéhovah

Canton de NeuchâtelLes recourants s'opposaient à l'éventualité de devoir subir une transfusion contre leur gré ainsi qu'à celle de devoir se faire soigner dans un autre canton.

Le TF estime que la directive de l'Hôpital neuchâtelois doit être appliquée en tentant compte des lois en vigueur.

Le TF estime que la directive de l'Hôpital neuchâtelois doit être appliquée en tentant compte des lois en vigueur. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

L'association suisse des Témoins de Jéhovah et deux de ses membres perdent un procès contre l'Hôpital neuchâtelois. Ils contestaient une directive sur la prise en charge de patients refusant toute transfusion sanguine.

Adoptée par l'Hôpital neuchâtelois en 2015, la directive mentionne que tout patient a le droit de refuser une transfusion. Elle prévoit notamment que le patient doit, en dernière extrémité, signer un formulaire de «décharge relative à un refus de soins».

S'il refuse, deux collaborateurs, qui ont participé aux échanges, doivent le remplir et le signer. Le document prévoit aussi, s'agissant des parturientes, que si tous les efforts médicalement et raisonnablement possibles échouent, une transfusion sanguine sera effectuée sur celles-ci en cas d'hémorragie.

Liberté de conscience et de croyance

Opposés à l'éventualité de devoir subir une transfusion contre leur gré ainsi qu'à celle de devoir se faire soigner dans un établissement d'un autre canton, les Témoins de Jéhovah invoquaient une violation de leur liberté de conscience et de croyance. Ils demandaient l'abrogation de l'entier de la directive.

Dans un arrêt diffusé vendredi, le TF écarte leurs griefs qu'il juge irrecevables. Il souligne que dans les deux cas de figure invoqués, soit la transfusion sanguine et le refus de soins, un procès est envisageable. Une action en responsabilité contre l'Etat est également concevable.

Protection juridique suffisante

Par conséquent, des possibilités de protection juridique sont disponibles et permettent de se plaindre, le cas échéant, de la directive. La voie du recours en matière de droit public n'est par conséquent pas admissible, conclut Mon Repos, qui déboute les Témoins de Jéhovah.

Le TF relève dans son jugement que la directive doit être appliquée en tenant compte des lois en vigueur ainsi que des conventions internationales, notamment les textes qui garantissent le respect des droits des patients.

Edictée par la Direction de l'Hôpital neuchâtelois, la directive est destinée au personnel médical. Elle consiste en une sorte de marche à suivre, décrite sur huit pages, lorsqu'un patient refuse les transfusions sanguines. Elle détermine les différents cas de figure qui peuvent se présenter et évoque aussi le cas particulier des enfants. (arrêt 2C_613/2015 du 7 mars 2017) (ats/nxp)

Créé: 24.03.2017, 12h00

Articles en relation

Les gays donneront leur sang sous conditions dès le 1er juillet

Suisse Swissmedics a approuvé la demande soumise en juillet 2016 par Transfusion CRS Suisse. Plus...

Des donneurs de cellules souches recherchés

Suisse Transfusion CRS Suisse lance un appel aux dons. La transplantation est utilisée notamment dans les cas de leucémies. Plus...

Les poches de O négatif manquent en Suisse

Don du sang Le groupe sanguin universel est très recherché en ces temps de vacances. Transfusion CRS incite les gens à connaître leur groupe. Plus...

Transfusion de sang: la survie dépend du donneur

Santé Une étude canadienne indique que l'âge et le sexe du donneur a une influence directe sur l’espérance de vie du receveur. Plus...

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

Les excès de zèle de Corsier pour naturaliser un étranger, paru le 25 juillet
(Image: Bénédicte) Plus...