Passer au contenu principal

Le TF refuse de libérer l'auteur d'un vol colossal

En refusant d'accorder la liberté à un détenu, les juges de Mon-Repos révèlent que quelque 4,5 millions de francs ont été dérobés en juillet dernier à Thunstetten (BE).

Photo d'illustration.
Photo d'illustration.
Keystone

Des voleurs ont dérobé plus de 4,5 millions de francs dans un fourgon de transport de fonds en juillet dernier à Thunstetten (BE). Le cas n'avait pas été communiqué jusqu'à présent. Un des auteurs doit rester en détention préventive, a décidé le Tribunal fédéral (TF).

Selon le jugement du Tribunal fédéral publié ce vendredi, le vol s'est produit le 1er juillet avec la complicité du conducteur du fourgon. L'homme a reconnu avoir aidé les voleurs à transférer l'argent dans un autre véhicule pour le transporter dans un garage à Rickenbach (LU).

Le conducteur du fourgon a été arrêté le 14 août. Il a été placé en détention préventive pour trois mois à la demande du Ministère public soleurois. En octobre, l'homme a déposé une demande de remise en liberté.

Demande refusée

Le tribunal chargé de décider des mises en détention a refusé la demande. Le tribunal cantonal soleurois a confirmé ce jugement. Le tribunal a ensuite prolongé la détention provisoire jusqu'en février 2020 comme le demandait le Ministère public.

Le Tribunal fédéral a maintenant confirmé la décision du tribunal cantonal soleurois de refuser la libération. La cour a estimé qu'il existe un risque de collusion, expliquent les juges lausannois.

L'enquête sur le vol à Thunstetten se poursuit. Le butin estimé à plus de 4,5 millions de francs n'a toujours pas été retrouvé. Le conducteur du fourgon et un complice sont soupçonnés d'avoir remis l'argent à un troisième homme. Le complice est actuellement en détention en République tchèque. Aucune décision n'a encore été prise concernant une demande d'extradition.

Vol et recel

L'enquête du Ministère public sur le vol de Thunstetten est dirigée contre six personnes, dont trois sont en détention, a indiqué le porte-parole Jan Lindenputz à Keystone-ATS. Une autre enquête vise plusieurs individus pour recel de l'argent dérobé, dont quatre sont actuellement en détention.

Plusieurs fourgons de transport de fonds ont été attaqués ces derniers mois dans le canton de Vaud: le 2 décembre près de Daillens, le 23 août à La Sarraz, en juin de cette année et une année plus tôt au Mont-sur-Lausanne et en avril 2018 au Mont.

(ats)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.