Les tiques font bondir le nombre de méningites

SuisseLe nombre de cas de méningites est particulièrement élevé en 2019. Les piqûres de tiques en sont la cause.

Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Au moins 251 cas de méningo-encéphalites verno-estivales (FSME) causés par des tiques ont été enregistrés en Suisse de janvier à fin octobre. Il s'agit de la troisième valeur la plus élevée enregistrée depuis l'an 2000, selon l'Office fédéral de la santé publique.

Depuis 2000, entre 52 et 356 cas ont été déclarés pendant cette période, écrit l'OFSP dans son bulletin publié lundi. Le record a été atteint l'an dernier, la deuxième valeur la plus élevée a été enregistrée en 2017.

Le nombre mensuel de cas de FSME évolue pendant la saison chaude par vagues et illustre le caractère saisonnier de cette épidémie. Il fluctue considérablement en cours de saison et d'une saison à l'autre, précise l'OFSP.

Les estimations sont en revanche dans la moyenne pluriannuelle en ce qui concerne le nombre de consultations pour des piqûres de tiques ou des cas de borréliose. De janvier à fin octobre, on estime à 18'000 le nombre de consultations médicales pour une piqûre de tique et à 9300 celui des cas de borréliose aiguë.

Réseau de médecins

En raison de leur fréquence, l'OFSP recense les cas de piqûres de tiques et de borréliose (également appelée maladie de Lyme) dans le système de déclaration Sentinella. Ce système est constitué d'un réseau de médecins de premier recours qui déclarent chaque semaine leurs observations à l'OFSP sur une base volontaire.

Le système comptabilise non pas le nombre de cas, mais le nombre de consultations médicales à la suite d'une piqûre de tique et de borréliose. Les données sont extrapolées pour l'ensemble du pays. (ats/nxp)

Créé: 11.11.2019, 12h41

Articles en relation

Un cas de typhus transmis par une tique tropicale

Allemagne Un éleveur allemand a été contaminé par le typhus via une tique du genre Hyalomma, arrivée d'Afrique. Une première. Plus...

Une tique tropicale survit en Allemagne

Parasite Des chercheurs allemands signalent que six tiques tropicales, appelées Hyalomma, ont résisté à l'hiver en Allemagne. En 1995, cette tique avait été repérée en Suisse. Plus...

Il faut mieux contrôler les piqûres de tique

Suisse Un contrôle régulier de la piqûre d'une tique peut aider à reconnaître assez tôt la borréliose par exemple, pour laquelle il n'existe pas de vaccin. Plus...

Encéphalite à tique: les vaccinations peuvent croître

Suisse Face à la hausse des cas d'encéphalite à tique, des vaccinations pourraient être recommandées dans toute la Suisse. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 12 décembre 2019
(Image: Bénédicte) Plus...