Passer au contenu principal

Les Suisses n’ont jamais autant perçu d’héritage

Les Suisses rejoignent l’au-delà toujours plus riches, révèle une étude. Le volume des successions ne cesse d’augmenter.

Photo d'illustration
Photo d'illustration
Keystone

Les Suisses auraient hérité de 61 milliards en 2011, selon les calculs des économistes Marius Brülhart et Elodie Moreau, respectivement chercheurs à l’Université de Lausanne et de Zurich. Cela représente 13% du revenu national, soit plus du double qu’en 1975 (5%). L’étude, mise en lumière par la télévision suisse alémanique SRF, démontre que les 40 mil­liards avancés par les partisans de l’initiative sur l’impôt sur les successions sont sous-estimés, et de loin. «Pour 2015, on atteindra probablement les 76 milliards, ajoute Marius Brülhart. Et encore, cette estimation est elle aussi prudente, car elle ne tient pas compte de certains facteurs comme les propriétés à l’étranger.»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.