Passer au contenu principal

La traversée du lac en ferry refait surface

Porté par l'ancien patron des TPG, le projet a pris des allures de serpent de mer. Céligny et Chens-sur-Léman n'ont pas eu de contact depuis plus d'un an.

Deux lacs, un bac, à gauche le projet qui pourrait relier Céligny et Chens-sur-Léman. A droite, le ferry qui fonctionne depuis 1930 entre Horgen et Meilen sur le lac de Zurich. Les deux cartes sont approximativement à l'échelle.
Deux lacs, un bac, à gauche le projet qui pourrait relier Céligny et Chens-sur-Léman. A droite, le ferry qui fonctionne depuis 1930 entre Horgen et Meilen sur le lac de Zurich. Les deux cartes sont approximativement à l'échelle.
DR/Google

Au lendemain du vote des Genevois favorable au principe d'une grande traversée du lac devant relier en 2030 l'autoroute A1 à l'autoroute blanche, en passant sur ou sous le lac, du Vengeron à Collonge-Bellerive, La Côte ressort le dossier d'un bac entre Céligny et Chens-sur-Léman. Le titre qui barre la première page du quotidien nyonnais est toutefois ponctué d'un point d'interrogation.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.