Passer au contenu principal

Traverser la Suisse en fuyant le CO2

En septembre, les jeunes participants de la course Climate Express vont parcourir le pays en limitant leur empreinte carbone.

Le départ de l'édition 2018 de la course d'aventure Climate Express, l'an dernier à Ouchy.
Le départ de l'édition 2018 de la course d'aventure Climate Express, l'an dernier à Ouchy.
DR Swiss Youth for Climate- Extrait d'une vidéo

Traverser la Suisse sac au dos durant trois jours en limitant au maximum les émissions de CO2: c’est le défi de la Climate Express, dont la 2e édition aura lieu les 14, 15 et 16 septembre. Les multiples étapes imposées aux participants de moins de 35 ans mettront chacune en lumière une initiative locale de développement durable.

«L’an dernier, les gagnantes étaient deux étudiantes de l’Unil et de l’Écal qui avaient beaucoup utilisé le vélo», souligne Jérôme Delorme, coresponsable de la course et membre de la section lausannoise de l’association Swiss Youth for Climate. C’est à cette dernière que l’on doit la création de la Climate Express, événement soutenu par l’Office fédéral de l’environnement.

Au départ de Berne, quatre duos devront relier le plus rapidement possible les étapes imposées – lesquelles seront dévoilées à la dernière minute mais dont on sait que certaines seront en terre vaudoise – tout en limitant l’impact sur le climat. Les participants seront suivis par des équipes de tournage et munis d’une caméra embarquée. Leur score final sera calculé en fonction du nombre d’étapes complétées, du chrono et de l’empreinte carbone. «Les objectifs sont de présenter des projets de développement durable en Suisse, de sensibiliser à l’impact écologique et de susciter l’intérêt des jeunes pour le climat, expliquent les organisateurs.

Cette édition visera à montrer qu’il y a des solutions durables en Suisse dans les domaines de l’agriculture, de l’habitat (coopérative d’habitation), de la biodiversité, des vêtements, de la finance, de la consommation, des déchets, de la santé et des technologies. Nous espérons que cette course participe à la création d’actions environnementales plus fortes et qu’elle motive de nouvelles initiatives.»

Les inscriptions sont ouvertes sur la page Facebook de Swiss Youth for Climate.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.