Passer au contenu principal

Trente incidents nucléaires en 2019

Il y a eu une trentaine d'incidents au sein des installations nucléaires helvétiques l'année passée, tous classés au niveau 0 (sur 7) à l'exception d'un au niveau 1.

La centrale de Gösgen.
La centrale de Gösgen.

Les centrales et installations nucléaires suisses ont enregistré, en 2019, 30 incidents dont le signalement est obligatoire. Il y en avait eu 34 l'année précédente.

A l'exception d'un incident de niveau 1 sur l'échelle internationale INES à la centrale nucléaire de Gösgen, tous les autres ont été classés au niveau 0 (sur 7), a indiqué lundi l'Inspection fédérale de la sécurité nucléaire (IFSN).

Dans les centrales, onze incidents ont été signalés à Leibstadt, huit à Gösgen, cinq à Beznau 1, trois à Beznau 2 et deux à Mühleberg. Un événement concerne les deux centrales de Beznau. Trois événements concernent les installations nucléaires de l'Institut Paul Scherrer (PSI), deux le réacteur de recherche de l'EPFL et un le dépôt intermédiaire pour les déchets radioactifs.

Pour l'IFSN, les centrales et installations nucléaires suisses ont été exploitées «de manière sûre» en 2019. Le nombre d'incidents signalés se situe «dans la fourchette des années précédentes».

(ats)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.