Trois jeunes détenus s'échappent de prison

Bâle-CampagneTrois délinquants se sont évadés jeudi passé du centre de mesures d'exécution des peines d'Arxhof, à Niederdorf (BL). L'un d'entre eux a été retrouvé. Les deux autres sont toujours en fuite.

L'établissement d'Arxhof a pris des mesures pour empêcher de nouvelles évasions.

L'établissement d'Arxhof a pris des mesures pour empêcher de nouvelles évasions. Image: bl.ch

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Nés entre 1998 et 2000, les trois fuyards purgent une peine pour vols, délits liés aux stupéfiants et violations de la loi sur les armes, notamment. Ils se sont évadés jeudi dernier, indiquent mardi les autorités de Bâle-Campagne. Deux d'entre eux sont toujours en fuite.

Les trois détenus avaient été placés dans un nouveau pavillon fermé, destiné aux personnes dont le risque de récidive et d'évasion est élevé. L'établissement y évalue si ces personnes peuvent ou non être placées en secteur ouvert. Le nouveau pavillon est en service depuis le 7 janvier. Il compte huit places.

L'établissement d'Arxhof a pris des mesures pour empêcher de nouvelles évasions. Il peut accueillir jusqu'à 46 jeunes personnes majeures entre 18 et 25 ans. Le centre dépend du concordat d'exécution des peines du Nord-Ouest et de la Suisse centrale. (ats/nxp)

Créé: 22.01.2019, 11h08

Articles en relation

Un violeur présumé s'évade durant son procès

Jura Un homme rejugé pour des actes d'ordre sexuel avec des enfants s'est fait la belle en pleine audience au Tribunal cantonal de Porrentruy. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 22 août 2019
(Image: Bénédicte ) Plus...