Le tunnel de base du Gothard révolutionnera le rail dans deux ans

SuisseLes CFF présentent l’impact de l’ouverture du tunnel de base du Gothard sur le transport de marchandises et de voyageurs.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Des tomates tessinoises cueillies la veille à déguster dans vos assiettes. Des week-ends sous le soleil de Locarno en un temps record. Des routes largement débarrassées des camions grâce à des trains de fret ultrarapides. Ce qui paraît être une jolie utopie verra le jour dans deux ans exactement, le 11 décembre 2016.

Les CFF ont choisi cette date symbolique pour présenter, jeudi à Erstfeld (UR), les détails de ce qu’ils désignent comme l’«ouvrage du siècle». Les superlatifs sont effectivement de mise pour décrire le nouveau tunnel de base du Saint-Gothard. Avec deux fois 57 km de galerie et 308 km de rails, le Gothard deviendra le plus long tunnel ferroviaire du monde. Cinq trains marchandises et deux trains voyageurs par heure, et au moins 15 000 voyageurs quotidiens sont attendus d’ici à 2020. Révolution pour le fret Au-delà des chiffres, l’ouverture du tunnel de base représente une petite révolution pour le fret. La future ligne étant presque exempte de pentes, les trains de marchandises pourront être plus lourds et plus rapides. Sans compter que, à l’abri du tunnel, les convois ne seront plus tributaires des caprices de la météo. «La longueur maximale des trains passera de 550 mètres à 750 mètres, note Nicolas Perrin, directeur de CFF Cargo. Cela signifie qu’il y aura besoin de moins de trains pour transporter les marchandises, ce qui sera non seulement plus économique mais aussi plus écologique. Les CFF vont ainsi exactement dans le sens de la stratégie des transports suivie depuis une vingtaine d’années par la Confédération.» Soit le transfert de la route au rail. Aubaine pour le Tessin Pour le Tessin, il s’agit d’une véritable aubaine. Très actif dans la production de fruits et légumes, le canton pourra désormais étendre sa clientèle de produits frais et envoyer ses salades à Genève en un temps record. La perspective est réjouissante non seulement pour les petits producteurs mais aussi pour les géants comme Migros ou Coop. La Suisse étant au cœur de l’Europe, l’ouverture du tunnel de base du Gothard aura aussi un impact sur le commerce international. Les CFF estiment que, en 2020, le volume du fret aura augmenté de 20% sur le corridor Rotterdam-Gênes, l’un des axes les plus importants du transport européen. Le tunnel devrait aussi engendrer un changement de vie pour les habitants de l’axe du Gothard. Des trains modernisés, plus rapides et plus ponctuels vont permettre à la Suisse italienne de sortir, du moins en partie, de son isolement. Sur 60 km, les trains de voyageurs circuleront à une vitesse de pointe de 250 km/h. Le temps de trajet entre le canton et la Suisse alémanique sera considérablement réduit. En 2020, Lugano-Zurich sera effectué en 1 h 51 au lieu de 2 h 53 aujourd’hui, Lucerne-Bellinzone en 1 h 25 au lieu de 2 h 10. Cela aura donc aussi une incidence sur les temps de trajet depuis la Suisse romande. Les CFF prévoient, d’ici à 2020, au moins 15 000 voyageurs par jour à travers le Gothard, au lieu des 9000 actuels. Bien que son ouverture soit prévue pour 2016, le tunnel du Gothard sera pleinement opérationnel quatre ans plus tard. Encore du chemin Il faut d’abord que le tunnel de base du Ceneri soit en service. Long de 15 km, l’ouvrage est l’une des dernières pièces du nouvel axe nord-sud ( voir infographie). Après sa mise en service, prévue pour 2019, il faudra encore achever 25 projets de construction et d’assainissement entre Zoug et Bellinzone. Enfin, la galerie du Bözberg (AG) doit encore être élargie pour permettre le passage des nouveaux trains. Après avoir achevé ces travaux d’Hercule, les CFF pourront se flatter d’avoir accompli une grande prouesse: dessiner un tracé en ligne droite en travers d’un pays aussi montagneux que la Suisse. Texte gras Texte legende texte legende texte legende  CREDIT (24 heures)

Créé: 11.12.2014, 19h45

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 14 novembre 2018
(Image: Bénédicte) Plus...