Votre navigateur est obsolète. Veuillez le mettre à jour avec la dernière version ou passer à un autre navigateur comme ChromeSafariFirefox ou Edge pour éviter les failles de sécurité et garantir les meilleures performances possibles.

Passer au contenu principal

La Turquie ou la RDC, futurs clients des armes suisses?

«Le Conseil fédéral n’ose pas aller contre une mesure de l’ONU en ce qui concerne le Yémen et la Syrie, mais quand il s’agit de conflits moins médiatisés et dont les Nations Unies ne se saisissent pas pleinement, la Suisse en profite pour faire du commerce de matériel de guerre. C’est scandaleux et immoral»