Le TF désavoue Billag qui facturait 11 francs de trop à ses clients

Tribunal fédéralLa TVA doit être déduite de la redevance radio-TV et la différence doit profiter aux consommateurs, selon le Tribunal fédéral qui a accepté le recours d'un usager bernois.

Le Tribunal fédéral accepte le recours d'un auditeur et téléspectateur bernois, qui se battait depuis 2011.

Le Tribunal fédéral accepte le recours d'un auditeur et téléspectateur bernois, qui se battait depuis 2011. Image: ARCHIVES / PHOTO D'ILLUSTRATION/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le Tribunal fédéral accepte le recours d'un auditeur et téléspectateur bernois, qui se battait depuis 2011 pour qu'un montant de 11 francs soit retranché de sa redevance annuelle.

Dans un arrêt diffusé mercredi 29 avril, le TF lui donne entièrement raison contre Billag. Il juge que la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) de 2,5%, doit être déduite de la redevance annuelle de 462 francs payée par l'intéressé.

La redevance radio-TV va coûter 11,30 francs de moins

La TVA, rappelle le TF, est un impôt qui suppose en principe, selon la définition légale, l'échange d'une prestation et d'une contre-prestation.

Or, la redevance radio-tv ne peut être considérée comme une contre-prestation due en échange de services qui seraient rendus par la Confédération. C'est une taxe que celle-ci perçoit pour pouvoir soutenir financièrement la SSR.

Elle est donc comparable à une taxe de séjour qu'une collectivité publique perçoit et redistribue à des associations qui assument certaines tâches d'intérêt public. Les personnes soumises à la taxe de séjour ne sont pas nécessairement celles qui profiteront des prestations financées.

Comme il n'y a pas d'échange direct d'une prestation et d'une contre-prestation, une taxe de séjour ne peut être soumise à la TVA. Ce raisonnement vaut également pour la taxe radio-tv, indique le TF.

Peu importe si la taxe sur la valeur ajoutée est mentionnée expressément dans l'ordonnance fédérale sur la radio et la télévision. Une ordonnance fédérale ne peut pas fixer un impôt qui ne peut exister légalement.

Par conséquent, la redevance ne peut être soumise à la TVA, conclut le TF. Celui-ci annule une décision du Tribunal administratif fédéral (TAF) qui avait débouté le téléspectateur et auditeur bernois en août dernier. (ats/nxp)

Créé: 29.04.2015, 12h10

Articles en relation

Redevance: les opposants dénoncent un «piège fiscal»

Votation du 14 juin Emmené par l'USAM, le comité d'opposants a présenté mardi à Berne ses arguments contre la révision de la loi sur la radio-TV. Plus...

Redevance radio-TV: nouveau système «plus équitable»

Votation du 14 juin Le comité en faveur d'un «oui», qui réunit des membres du PDC, de PLR, du PBD, du PS et des Verts, estime que le nouveau système de perception de la redevance radio-TV sera plus équitable et moins bureaucratique. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 14 novembre 2018
(Image: Bénédicte) Plus...