Passer au contenu principal

L’UDC essaie d’endiguer la déferlante verte

Le parti va perdre des plumes pour plusieurs raisons. Mais il conservera sans problème sa première place dans le paysage politique.

Albert Rösti, président de l’UDC
Albert Rösti, président de l’UDC
Keystone

On ne gagne pas à tous les coups. L’UDC a bénéficié en 2015, lors des dernières élections fédérales, d’un contexte très favorable sur son thème phare: la migration. L’Allemagne était en pleine polémique après l’accueil désordonné de plus d’un million de Syriens et la Suisse voyait le nombre des requérants d’asile gonfler à vue d’œil. Tempi passati. Aujourd’hui, c’est la crise climatique qui déferle dans les médias. Un thème environnemental qui ne fait pas partie de la trinité chère à l’UDC: asile, souveraineté, fiscalité.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.