L'UDC veut deux sièges au Conseil fédéral

Toni BrunnerL'UDC va présenter deux candidats au Conseil fédéral en 2015, dont Ueli Maurer, annonce son président Toni Brunner.

Le président de l'UDC Toni Brunner.

Le président de l'UDC Toni Brunner. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«Nous allons être présents aux prochaines élections fédérales avec deux candidats, Ueli Maurer et une seconde candidature», souligne Toni Brunner dans une interview parue mercredi dans le quotidien Le Temps.

Le président de l'UDC annonce le retour «d'une situation normale au Conseil fédéral» au cas où l'UDC garderait son électorat. «Plutôt que d'isoler l'UDC, ne serait-il pas plus efficace de mieux intégrer au gouvernement la première force du pays?», questionne-t-il.

Toni Bruner avait pourtant décliné à la mi-août la proposition d'un deuxième siège UDC au Conseil fédéral, au détriment du PLR, faite par des représentants du PS et du centre. «Si le PLR reste la troisième force politique de Suisse, il a droit à un deuxième siège. Nous n'en voulons pas», avait-il déclaré dans la presse dominicale.

Des sièges romands

Pour les élections aux Chambres, le président de l'UDC dévoile plus précisément les objectifs du parti. Le but «est de gagner au moins deux sièges» au Conseil des Etats, où «l'élection au système majoritaire est défavorable aux candidats très profilés», alors qu'au Conseil national, «nous voulons au minimum consolider le résultat des dernières élections, voire l'améliorer», ajoute-t-il.

Afin de maintenir sa présence dans la Chambre du peuple, l'UDC vise plus particulièrement, en Suisse romande, le canton du Valais, «où il y a un siège supplémentaire», poursuit le conseiller national saint-gallois. Un cinquième élu dans le canton de Vaud et un deuxième à Fribourg ne sont pas à exclure, ajoute-t-il.

Toni Brunner prévoit par contre une bataille à Neuchâtel pour maintenir son élu, alors que le canton perd un siège. Il ne doute cependant pas que son parti conservera ses deux pions à Genève.

En Suisse alémanique, «nous devrions gagner un siège à Lucerne», note encore le président de l'UDC. Et «pour la Suisse centrale, je dois dire que je dors mieux que le président du PDC, Christophe Darbellay.»

Alliances avec le PLR

Le président de l'UDC répète par ailleurs que des apparentements de listes seront possibles avec le PLR dans une dizaine de cantons, comme il l'avait déjà annoncé il y a dix jours. «Avec la présidence de Philipp Müller, la situation s'est améliorée et nous pourrons travailler plus intelligemment», assure-t-il.

Philipp Müller compte dépasser le PS aux prochaines élections en faisant des apparentements de listes. Dimanche, il a toutefois dit rejeter une alliance avec l'UDC, tout en précisant que «ce sont les cantons qui décident».

(ats/nxp)

Créé: 01.10.2014, 07h30

Articles en relation

Toni Brunner vise 2 sièges de plus pour l'UDC aux Etats

Elections fédérales Pour le président de l'UDC, il faut passer de la «stratégie brise-glace» de 2011 à une «stratégie réaliste orientée vers les majorités». Plus...

Toni Brunner plaide pour une Suisse libre

1er Août Toni Brunner, président de l'UDC, a rappelé l'importance des valeurs d'indépendance de la Suisse lors de son discours du 1er Août. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 16 janvier 2020
(Image: Bénédicte) Plus...