Passer au contenu principal

OltenL'UDF dit «oui» à la loi sur le renseignement

Réunis en assemblée, les délégués de l'Union démocratique fédérale ont décidé de leurs mots d'ordre pour les objets en votation le 25 septembre.

Photo prise lors d'une précédente assemblée des délégués du parti.
Photo prise lors d'une précédente assemblée des délégués du parti.
Keystone

La sécurité des habitants est un devoir important de l'Etat, souligne l'UDF dans un communiqué. La loi fédérale sur le renseignement doit prendre en considération les changements techniques et l'évolution de la situation de la menace. La loi contient les dispositions nécessaires pour prévenir les abus par le service de renseignement. Ce sera donc «oui» à la modification de la loi sur le renseignement.

Non à l'initiative sur l'économie verte En matière d'économie durable, la Constitution et les lois contiennent déjà des dispositions efficaces, estime l'UDF. La Suisse occupe des places en tête de diverses évaluations européennes sur l'écologie. De plus, l'initiative implique une bureaucratie coûteuse et ne changerait rien au comportement personnel des gens.

Non à l'initiative «AVSplus»

Concernant l'initiative AVSplus enfin, les délégués refusent son principe de l'arrosoir et soulignent la responsabilité personnelle dans le financement de l'AVS.

ats

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.