Passer au contenu principal

L’UE va retirer la Suisse de sa liste grise

Un groupe d’experts européens va proposer ce mercredi de ne plus considérer notre pays comme un paradis fiscal.

Après l'acceptation de la RFFA, Ueli Maurer avait exigé que la Suisse sorte de la liste grise des paradis fiscaux
Après l'acceptation de la RFFA, Ueli Maurer avait exigé que la Suisse sorte de la liste grise des paradis fiscaux
admin.ch

Après la large acceptation de la réforme fiscale des entreprises (RFFA), le 19 mai dernier, Ueli Maurer l’avait dit clairement devant la presse: Bruxelles doit tenir sa promesse et retirer la Suisse de la liste grise européenne des paradis fiscaux. «Berne a désormais un système fiscal qui est compatible avec l’OCDE et l’Union européenne», plaidait alors le conseiller fédéral en charge des Finances. Deux mois plus tard, Bruxelles est sur le point de passer de la parole aux actes. Le groupe d’experts européen chargé de ce dossier se réunit ce mercredi. Selon une source interne, il proposera effectivement ce retrait de la Suisse.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.