Sommaruga blâme la politique migratoire de l'UE

AutricheSimonetta Sommaruga a critiqué jeudi les propositions de l'UE en matière de politique migratoire peu avant sa réunion avec les ministres de l'Intérieur à Innsbruck.

Simonetta Sommaruga.

Simonetta Sommaruga. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Simonetta Sommaruga a critiqué jeudi les propositions de l'UE en matière de politique migratoire lors de sa réunion avec les ministres de l'Intérieur à Innsbruck. Ce sont de vieilles idées, a déclaré la conseillère fédérale, qui a demandé des propositions concrètes. Elle a plaidé pour une réforme du système d'asile en Europe.

Au final, ce sont les propositions concrètes que l'on doit mettre en oeuvre. «Et jusqu'à présent, ces idées ont toujours échoué lors de leur mise en œuvre», a-t-elle déclaré jeudi en Autriche. La conseillère fédérale a souhaité rappeler à ses collègues ministres des pays membres de l'UE qu'au moins autant d'énergie devrait être utilisée pour trouver une solution à la problématique des réfugiés.

«Il n'y a pas seulement beaucoup d'idées, mais il y a aussi beaucoup de questions», a-t-elle aussi glissé. Les pays européens ne peuvent pas se contenter de chercher des solutions aux défis migratoires à l'extérieur de leurs frontières: ils doivent aussi mettre en place un système d'asile commun, avec un partage des responsabilités, selon elle.

Ses déclarations font suite au récent débat sur les migrations et les décisions arrêtées par les dirigeants européens lors de leur sommet à la fin juin. Les dirigeants ont adopté une position plus ferme envers les migrants. Ils ont chargé leurs ministres de l'Intérieur d'examiner diverses propositions, dont celle demandant que des centres pour demandeurs d'asile se situent en Afrique du Nord. Une meilleure protection des frontières extérieures de l'UE est également exigée.

«Bilan modeste»

La cheffe du Département fédéral de justice et police (DFJP) a critiqué le travail de l'UE dans le domaine de la migration: «Le bilan est modeste». «On n'a pas encore réussi à construire réellement un système d'asile européen commun», a-t-elle déclaré, se référant à la réforme de Dublin, actuellement figée. Les membres de l'UE butent sur une clé de répartition interne pour placer les réfugiés au sein de l'UE en temps de crise.

Mme Sommaruga a également appelé à un débat calme et factuel sur la migration. L'Europe est au bénéfice d'une «situation de migration calme et de faibles demandes d'asile». Cette situation ne correspond pas au débat houleux actuel dans les sphères politiques. «Cela ne va pas vraiment ensemble», a-t-elle dit.

La conseillère fédérale a profité de cette réunion pour avoir des entretiens bilatéraux avec ses homologues allemand, Horst Seehofer, et italien, Matteo Salvini. Mais contrairement aux tensions entre Berlin et Rome, la relation avec Berne est beaucoup plus détendue. Les deux ministres lui ont confirmé que la coopération avec la Suisse dans le domaine opérationnel «fonctionne sans problème», a rapporté Mme Sommaruga. (ats/nxp)

Créé: 12.07.2018, 15h53

Articles en relation

La grande coalition est empoisonnée de l’intérieur

Europe La coalition a été sauvée in extremis à Berlin. Mais la crise migratoire n’est pas réglée pour autant Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Publié le 21 septembre 2018.
(Image: Valott) Plus...