Ueli Maurer: «Il n'y aura jamais de sécurité absolue»

Charlie HebdoLe ministre de la Défense Ueli Maurer et le commandement de l'armée ne voient pas de raison de repenser le dispositif de sécurité après les attaques terroristes qui viennent de se dérouler en France.

Le ministre de la Défense Ueli Maurer. (Photo d'illustration)

Le ministre de la Défense Ueli Maurer. (Photo d'illustration) Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«Pour nous, cela n'a rien changé», a indiqué le conseiller fédéral sur les ondes de la radio alémanique SRF. On ne peut pas exclure un acte terroriste en Suisse, même si le pays ne figure pas parmi les cibles les plus exposées, a indiqué ce samedi 10 janvier le ministre en marge de la présentation du rapport annuel de la Base logistique de l'armée à Granges (SO). «Mais la Suisse n'est pas une île des bienheureux», a-t-il ajouté.

La tuerie mercredi à la rédaction de «Charlie Hebdo» à Paris et les attaques qui s'en sont suivies n'ont cependant rien changé fondamentalement à la situation pour la Suisse, selon lui.

«L'évolution correspond aux scénarios qui ont été élaborés il y a des années. Pour nous, cela signifie que nous devons être prêts partout et en tout instant à assurer la sécurité en tenant compte de toute l'insécurité qui règne autour de nous», a-t-il assuré.

Projet de loi

«Mais il n'y aura jamais de sécurité absolue dans une société ouverte et libre» en dépit de tous les dispositifs. La nouvelle loi sur le renseignement n'y changera rien. Le texte sur lequel comptent Ueli Maurer et l'armée sera soumis au Parlement à la session de mars prochain.

Le projet de loi doit autoriser la surveillance préventive, soit les écoutes téléphoniques et l'infiltration d'ordinateurs, ce que certains considèrent comme un empiétement de la sphère privée. Elle a désormais de bonnes chances de passer avec le retournement de l'UDC qui a rejoint le PLR, le PDC et une partie du PS.

Incertitude persistante

Le chef de l'armée André Blattmann a de son côté rappelé que personne n'était en mesure de prévoir exactement une attaque terroriste. «Nous devons prendre en considération le fait que nous serons encore et toujours pris par surprise et que nous ne savons pas ce qui se passera demain», a-t-il déclaré à la SRF.

Compte tenu de cet état de fait, il est nécessaire de tout mettre en oeuvre pour élaborer autant de scénarios que possible afin de contenir les dégâts, selon André Blattmann.

Manque de volonté politique

Le conseiller d'Etat genevois Pierre Maudet se montre en revanche beaucoup plus critique sur la situation sécuritaire dans le pays: «La Suisse est sourde, aveugle et malheureusement muette», a-t-il déclaré dans une interview sur le «19h30» de la RTS.

Il y a selon lui urgence à agir depuis un certain temps déjà. «En Suisse, on a toute une série d'obstacles, comme des lois qui datent, une nouvelle loi sur le renseignement qui a déjà plusieurs années de débats derrière elle et des moyens financiers qui manquent», a-t-il énuméré. Mais surtout, il y a «un manque de volonté politique», estime le ministre PLR qui demande aujourd'hui des actes. (ats/nxp)

Créé: 10.01.2015, 21h38

Galerie photo

La France en deuil rend hommage

La France en deuil rend hommage Des manifestations se sont déroulées samedi un peu partout en France. Dimanche, près d'un million de personnes sont attendues dont des chefs d'Etat.

Articles en relation

Environ 2000 personnes à la marche de solidarité à Genève

Charlie Hebdo A Genève, quelque 2000 personnes ont participé samedi en fin d'après-midi à la marche de solidarité organisée à la suite de la tuerie à «Charlie Hebdo» mercredi. Plus...

La couverture médiatique critiquée par les autorités

Charlie Hebdo La photo publiée en Une de l'hebdomadaire «Le Point» montrant un policier exécuté par un djihadiste a suscité samedi des réactions outrées des autorités. Le premier ministre Manuel Valls a vertement réagi. Plus...

Les djihadistes de Paris avaient un arsenal de guerre

Carnage à «Charlie Hebdo» Les auteurs des trois attaques meurtrières commises mercredi, jeudi et vendredi à Paris étaient en possession d'un véritable arsenal de guerre, selon le procureur de la République. Plus...

Fin de traque sanglante pour les 3 tueurs de Charlie Hebdo

Charlie Hebdo Les deux frères Kouachi et un proche, qui se sont revendiqués d'Al-Qaïda et du groupe Etat islamique, ainsi que plusieurs otages ont été tués. Plus...

53 heures d'horreur: de l'attentat à l'assaut final

Résumé des événements La France a connu ces quelques jours au rythme de l'actualité, après l'attentat contre Charlie hebdo. Retour sur les moments forts de ces heures sombres. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.