Passer au contenu principal

Unesco: la Suisse reporte sa candidature au Comité exécutif

La candidature suisse pour 2015 avait été déposée en juillet de l'an dernier. Une réception de soutien à cette candidature qui devait avoir lieu ce lundi à Paris.

Le siège de l'Unesco, à Paris.
Le siège de l'Unesco, à Paris.
ARCHIVES, Reuters

La Suisse a décidé de reporter sa candidature à un siège au Comité exécutif de l'Unesco, initialement prévue pour cette année, a indiqué le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE), confirmant une information du Matin Dimanche. Elle se présentera en 2019.

La Suisse a par conséquent annulé à la dernière minute une réception de soutien à cette candidature qui devait avoir lieu ce lundi à Paris, a aussi confirmé à l'ats Sonja Isella, porte-parole du DFAE.

La candidature suisse pour 2015 avait été déposée en juillet de l'an dernier. Le report «découle d«une appréciation des différentes initiatives que la Suisse mène au niveau multilatéral», indique Sonja Isella. La Suisse souhaite en effet «planifier et échelonner de manière optimale ses engagements et sollicitations» auprès de l'ONU.

Actuellement, une des priorités est la rénovation du Palais des Nations à Genève et les questions financières qui y sont liées. La Suisse devrait également être élue mercredi au Conseil des droits de l'Homme de l'ONU, relève la porte-parole. La Suisse se concentre donc sur ces objectifs et ne souhaite pas multiplier les candidatures.

«Clean state»

Le Matin Dimancherelève que le report de cette candidature est lié à la décision des Etats-Unis de briguer également un siège au Conseil exécutif de l'Unesco. A la suite de cette annonce, il y avait sept pays candidats pour six places.

Par son retrait, la Suisse permet la réalisation d'un «clean state», soit d'une situation où il y a autant de candidats que de places. Le DFAE estime par conséquent que le report de la candidature suisse «renforce nos relations avec les autres membres du groupe» qu'elle aurait pu représenter.

La Suisse a siégé pour la dernière fois au Conseil exécutif de l'Unesco pendant la période 2003-2007. Elle y sollicite un siège en moyenne tous les 10-12 ans, relève le DFAE.

(ats)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.